Real Time News
for Human Resources Governance

La Belgique peine à suivre la numérisation

Dans 15 ans, la révolution technologique aura fait disparaître 30 % des emplois belges, prédit PwC. D’habitude, on rétorque que de nouveaux emplois naîtront. Mais ce n’est pas aussi évident : Agoria signale justement que 30 000 (!) postes restent vacants dans les entreprises technologiques belges. Et dans l’étude de PwC, les CEO belges se disent très inquiets de la pénurie de talents numériques.

Entreprises technologiques : 30.000 postes vacants difficiles à pourvoir (Agoria)

Le Forem dresse une liste des métiers qui seront recherchés après 2020 (La Libre)

En 2035, 30% des emplois pourraient être affectés par l’automatisation (Le Soir)

The Anxious Optimist in the Corner Office - 21st CEO Survey (PwC, en anglais, avec un lien pour télécharger le rapport)

Belgium Finance Executive Survey 2018 report How digitisation is reshaping the finance function (PwC, pdf, 26 p., téléchargement direct)

N’envoyez pas de CV, postulez en vidéo

Cette année encore, le parc d’attractions Walibi compte engager des centaines de saisonniers. Les intéressés ne doivent pas envoyer de CV, mais sont invités à se connecter à partir d’un smartphone ou d’un ordinateur pour passer un entretien structuré en vidéo. L’objectif : cerner rapidement le degré de spontanéité des candidats et leur aisance orale.

Pour postuler à Walibi, il ne faudra plus envoyer de lettre de motivation... mais une vidéo (La Libre)

Attention: 1 travailleur sur 5 en décalage

[UPDATE] Au moment de leur recrutement, 20 % de vos collaborateurs constituaient la bonne personne à la bonne place, mais ne le sont plus maintenant. Voilà ce que révèle une étude de ManpowerGroup. Explication : leurs compétences sont dépassées. Ils sont nombreux à en être conscients et attendent que leur employeur prenne des mesures. L’étude s’accompagne d’un livre blanc gratuit.

[UPDATE] Un travailleur sur cinq exerce un job qui ne lui convient pas (communiqué de presse de ManpowerGroup)

Right Person, Wrong Role (livre blanc, 8 p., en anglais, téléchargement direct)

Les PME n’anticipent pas de tsunami numérique

La plupart des dirigeants de petites et moyennes entreprises sous-estiment l’importance du progrès technologique en évolution rapide pour faire croître leurs activités, révèle une enquête de SD Worx. Ils y voient surtout une utilité pour réduire les charges salariales. Leur première préoccupation consiste à trouver les (bons) collaborateurs qui contribueront à la croissance.

Selon les PME, ne pas trouver de collaborateurs menace grandement la croissance en 2018 (communiqué de presse de SD Worx, avec graphiques)

Les taches RH routinières bientôt robotisées

Une nouvelle étape pourrait bientôt être franchie dans l’automatisation des processus RH. SD Worx teste un logiciel qui assume des tâches routinières. Le robot virtuel serait déjà déployé en 2018. D’après une étude, de nombreuses entreprises gèrent encore manuellement les prestations et les absences. Cela prend du temps, sans compter le risque d’erreurs, source de tensions.

Les entreprises belges externalisent et automatisent davantage leurs activités de payroll, mais travaillent encore trop manuellement (SD Worx)

Vos talents numériques sont tentés de partir

Vos collaborateurs calés en informatique vous sont précieux. Mais si vous ne leur offrez pas l’occasion d’aiguiser toujours plus leurs compétences, il y a une chance sur deux qu’ils soient tentés, pour cette seule et unique raison, de chercher un autre employeur. Voilà ce qui ressort d’une enquête assez inquiétante de Capgemini et LinkedIn.

Les talents du digital recherchent des entreprises dans lesquelles leurs compétences évoluent (La Libre)

Study Warns the Digital Talent Gap Is Widening—Here's What You Can Do (résumé publié par LinkedIn)

The Digital Talent Gap (rapport de l’enquête, pdf, 40 p., téléchargement direct - Capgemini - LinkedIn)

Une numérisation sans dumping social ?

Deliveroo montre à son tour la tension qu’induisent les modèles commerciaux disruptifs. La FGTB a eu beau tenter de négocier sur le statut du personnel, les 1 000 coursiers à vélo ont perdu leur contrat et se voient contraints de travailler comme indépendants. L’acteur britannique de la livraison de repas à domicile dément miser sur les revenus complémentaires non taxés. Le ministre Peeters a demandé une enquête.

Peeters demande une enquête sur les pratiques de Deliveroo (La Libre)

Deliveroo: Peeters demande une enquête à l’Inspection sociale (Trends)

Le tabou sur les nouveaux modes de travail s'estompe

Dans le monde entier, les travailleurs se montrent de plus en plus ouverts à des formes d’emploi plus précaires : freelance, collaborateur de plateformes telles qu’Uber... Hélas, ce serait souvent par nécessité. Voilà ce que révèle un sondage effectué par ManpowerGroup. « Le défi : réconcilier la flexibilité des nouveaux modèles de travail avec la sécurité et la protection du travail traditionnel. »

Les nouvelles formes de travail ne sont plus un tabou (résumé, ManpowerGroup)

#GigResponsibly - The Rise of NextGen Work (résultats du sondage, pdf, 12 p., téléchargement direct)

L’indépendant de plus en plus « quasi-salarié »

Un demi-million d’indépendants dépendent à ce point des conditions que certains leur imposent qu’ils sont quasiment salariés. Cela vise les chauffeurs Uber, les coursiers Deliveroo, mais aussi les freelances ou les consultants dédiés à un seul client. Gérard Valenduc (UCL) a dressé le portrait de cette catégorie en plein essor. Le droit du travail reste flou et les syndicats s’interrogent.

Le boom des faux indépendants (La Libre)

Les travailleurs indépendants économiquement dépendants (Gérard Valenduc, pour la Confédération des Syndicats Chrétiens, pdf, 40 p., téléchargement

L’automatisation lente des RH freine l’entreprise

Comparées à tous les autres métiers de l’entreprise, les RH tardent à s’automatiser, même en Europe, ce qui freine les autres services. Une enquête menée par une entreprise informatique américaine arrive au même constat. La pression exercée et la masse de travail seraient telles que les travailleurs approchent du point de rupture. Rien que pour cela déjà, l’automatisation serait utile. Seul un processus RH sur trois est automatisé.

ServiceNow Survey Shows 2018 as the Year of Automation for Routine Enterprise Work (ServiceNow, communiqué de presse)

Today’s State of Work: At the Breaking Point (ServiceNow, résumé des résultats, pdf, 12 p., téléchargement direct)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.