Real Time News
for Human Resources Governance

La raison impérieuse existe dans les deux sens

En quittant brusquement son équipe, le coureur cycliste Wout Van Aert n'a pas commis une rupture de contrat. Selon le tribunal du travail de Malines, la raison impérieuse qu'il invoquait existait bel et bien. Son ex-employeur fait appel. Presque sans exception, c'est l'imployeur qui invoque la raison impérieuse pour se défaire sans indemnité d'un travailleur. Cette affaire, suivie de près par les médias, rappelle que la loi fonctionne dans les deux sens.

Van Aert a mis fin à son contrat avec Sniper Cycling dans les règles (rtbf info)

S'enregistrer à la newsletter

HR Alert vous fournit l'essentiel de l'actualité RH en Belgique !

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.