Real Time News
for Human Resources Governance

Sans report vers 2021, les vacances poseront un problème

En septembre, le nombre de jours de vacances pris a augmenté de 7 % par rapport à l'année dernière. Mais le retard accumulé au cours du premier semestre est loin d'être rattrapé. Un grand nombre de jours de vacances légales reste à prendre. Pour beaucoup d'employeurs, cela risque de poser un problème. A moins que le report vers 2021 ne soit exceptionnellement autorisé, mais une telle mesure ne semble pas encore sur la table.

Un mouvement de rattrapage en matière de jours de vacances est entamé, mais les employeurs se trouvent face à un défi complexe (SD Worx)

Chômage urgent pour parents : la loi et l'attestation sont prêtes

Le virus se répand de façon explosive. D'autres fermetures d'écoles, de crèches et de foyers pour handicapés sont à craindre. Juste à temps, la loi a été approuvée qui donne aux parents dans ces cas un droit immédiat au chômage temporaire. Certains employeurs peuvent suivre une procédure de demande simplifiée. Le modèle de l'attestation requise est en ligne.

Chômage temporaire pour force majeure en cas de fermeture de classes/écoles : loi approuvée et attestation disponible (Partena Professional)

Lire également : Attestation fermeture corona (ONEM, liens de téléchargement)

Ce que De Croo I réserve aux employeurs

Le nouveau gouvernement fédéral prévoit notamment de remplacer les mesures de soutien corona par un plan de redressement, d'introduire un droit individuel à la formation pour les travailleurs, des avantages fiscaux pour les employeurs qui accordent plus d'heures de formation que celles qui sont obligatoires, de doubler le congé de naissance à 20 jours, de simplifier les parcours de réintégration et les systèmes de congé, et toute une série d'autres initiatives. La FEB est très préoccupée par la rigueur avec laquelle De Croo I respectera la loi sur la norme salariale.

Accord de gouvernement fédéral : que devez-vous savoir en tant qu’employeur ? (Acerta)

En matière d'emploi, des salaires sous contrôle et un cadre pour le télétravail (La Libre)

Nouveau gouvernement fédéral : Plan de relance désormais prioritaire... mais possible uniquement si la compétitivité des entreprises est sauvegardée (FEB)

Corona à l'école ? Chômage pour le parent

Si une école ou une crèche ferme (partiellement) parce qu'une infection corona a été diagnostiquée, à partir du 1er octobre, les parents qui travaillent pourront demander, avec effet immédiat, un chômage temporaire pour force majeure. Il suffira au travailleur de présenter une attestation de l'école ou de la crèche. Cette mesure remplace le congé parental corona, qui prend fin ce 30 septembre. La mesure n'est pas encore officielle, mais selon les médias, une majorité de députés l'approuveront rétroactivement.

Chômage temporaire pour parents d'écoliers en quarantaine (L'Echo / Mon Argent)

Ecole en code orange, enfant contaminé : quelles options pour le travailleur ?

Lorsqu'une école devient "orange", le parent qui ne travaille pas à domicile est confronté à un problème. Les solutions possibles comprennent entre autres le télétravail occasionnel et un accord visant à réduire temporairement les prestations. Si le propre enfant est testé positif à la corona et doit être mis en quarantaine, tout dépend de la nécessité ou non pour le parent de se mettre en quarantaine lui-même.

Écoles en code orange, classe en quarantaine ou enfant testé positif : quelles solutions pour les travailleurs ? (Acerta)

Débuts en douceur du congé pour aidant proche

A partir du 1er septembre 2020, les travailleurs pourront demander à leur employeur un congé pour aidant proche, à condition qu'ils soient reconnus comme tel par une mutuelle. Le montant de l'allocation n'étant pas encore fixé par arrêté royal, l'Onem attend pour mettre à disposition les formulaires. Le Randstad Workpocket publie tous les détails (sauf le montant) de cette nouvelle forme d'interruption de carrière thématique.

Les congés thématiques (Randstad Workpocket)

Crédit-temps, licenciement et discrimination des femmes

Un salarié en crédit-temps motivé pour s'occuper d'un enfant de moins de 8 ans a droit à une indemnité de licenciement et de protection calculée sur la base du salaire qu'il aurait perçu s'il n'avait pas temporairement réduit ses prestations de travail. Ainsi en a décidé la Cour de Cassation qui constate que les travailleurs concernés sont presque toujours des femmes. Dans ce cas, une indemnité de licenciement inférieure constitue une discrimination indirecte, selon l'arrêt. Les secrétariats sociaux se demandent si les tribunaux inférieurs suivront.

La Cour de Cassation se prononce : indemnité de licenciement en cas de crédit-temps pour soins à un enfant sur la base d'un salaire à temps plein (Ella / SD Worx, avec tableaux)

Texte de l'arrêt du 22 juin 2020, numéro du rôle S.19.0031.F (pdf, pages, téléchargement direct)

Corona : les autres actualités du jour

Coronavirus : matériel de sensibilisation sur le lieu de travail en 17 langues (SPF Emploi) : bonne initiative du SPF Emploi, qui met à votre disposition des affiches en 17 langues, allant du turc au portugais ou hongrois, mais, étrangement, pas en arabe

Travailleurs en quarantaine : quelle indemnisation ? (Partena Professional)

Difficultés suite au coronavirus (INASTI) : les détails de 9 mesures d'aide aux indépendants

Apprentis et stagiaires : une nouvelle indemnité d'apprentissage à la rentrée ? (Securex) : en raison de la crise du coronavirus, il se peut que vous ne saurez pas au 1er septembre si votre apprenti / stagiaire a réussi et passe à un barème supérieur

Les Belges prennent enfin leurs vacances (SD Worx) : pour la première fois depuis le début de la crise, les Belges prennent enfin leurs jours de vacances

Twilight Twenties : l’importance des entreprises agiles (Partena Professional) : pendant la crise sanitaire le monde online et le monde offline ont complètement fusionné, assure le business philosopher Rik Vera; l'orientation client et la technologie sont aujourd'hui les conditions essentielles de la transition d'une entreprise vers la nouvelle économie

Lire également : Plus d'un tiers des travailleurs considèrent la technologie comme une source d'emplois supplémentaires (SD Worx)

Comment remettre en service les douches d’entreprise ? (IDEWE)

Corona : les autres actualités du jour

Dispense temporaire de versement du précompte professionnel en raison de la pandémie du COVID-19 (circulaire dur Fisconet+) : tous les détails de cette mesure d'aide destinée aux employeurs qui ont bénéficié du système de chômage temporaire pour une période ininterrompue d’au moins 30 jours calendaires entre le 12.03.2020 et le 31.05.2020, les deux dates incluses

Nouvelle « plateforme de partage » pour les travailleurs (Acerta) : au moyen de ce projet, baptisé Bridge, Acerta offre aux entreprises des alternatives au chômage temporaire et aux licenciements collectifs en raison de la crise du coronavirus

Votre travailleur revient d'une zone rouge ou orange : que faire ? (SD Worx blog)

De plus en plus de désinfectants et gels hydroalcooliques illégaux en Belgique (Le Soir) : vérifiez si le produit que vous utilisez dans votre entreprise figure sur la liste de Biocide.be

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.