Real Time News
for Human Resources Governance

Les employeurs réagissent à la pandémie par des avantages extra-légaux

Aujourd'hui, un employeur sur cinq est prêt à payer des salaires plus élevés aux nouveaux arrivants. Un sur cinq proposera même un salaire inférieur. Dans le même temps, 73 % des employeurs prévoient des avantages extra-légaux supplémentaires pour répondre à l'impact de la pandémie de Covid-19. 8 employeurs sur 10 craignent que la pression croissante du travail aura un impact sur la rétention.

Seul un employeur sur cinq prévoit une augmentation de salaire avant 2021 (Robert Half)

Prolongation probable de l'exonération pour le premier travailleur

La réduction groupe cible pour le premier travailleur embauché expire le 31 décembre de cette année. Toutefois, il ressort du rapport des formateurs que le nouveau gouvernement a l'intention de prolonger ce régime. Il s'agit d'une exonération totale des cotisations de sécurité sociale de base, illimitée dans le temps.

Accord gouvernemental : la réduction des cotisations patronales pour le premier travailleur sera prolongée après 2020 (Partena Professional)

Vos médias sociaux influencent les candidats

Les entreprises qui présentent des informations suffisantes, pertinentes et claires sur leurs profils Facebook et LinkedIn sont perçues, par les candidats, de manière plus positive que les autres entreprises. Les employeurs qui communiquent via les médias sociaux de manière chaleureuse, directe et personnelle inspirent davantage confiance.

Les médias sociaux influencent la perception des entreprises par les candidats (Partena Professional)

Google s'intéresse au marché de l'emploi

Nouvelle concurrence sur un marché déjà surpeuplé : Google Search inclut désormais également en Belgique une fonction offres d'emploi. Pour voir comment cela se présente, tapez par exemple "responsable RH Liège". Le géant de l'Internet travaille en collaboration avec les services publics Forem, Actiris et VDAB et avec certains sites d'offres d'emploi. D'autres acteurs, tels que le grand agrégateur Indeed, ne sont pas impliqués.

Google

Le marché du travail au ralenti, sauf pour les flexijobs

Par rapport à il y a 12 mois, le nombre d'offres d'emploi à diminué de 42 %. Les employeurs cherchent souvent des flexijobistes, en particulier dans les secteurs de l'alimentation, du commerce et de la vente au détail. Une autre conséquence de la crise corona est que le secteur des soins de santé recrute activement.

La pandémie de coronavirus pèse sur le marché du travail : le nombre d’offres d’emploi a presque diminué de moitié (Indeed, communiqué de presse)

Stratégies des talents pour l'après-Covid-19

Les dirigeants d'entreprise belges à la recherche d'opportunités de croissance dans la nouvelle économie adaptent leur stratégie en matière de talents. Un cadre sur quatre veut redéfinir les postes existants. 1 sur 3 considère la transformation numérique comme une priorité. 30 % estiment que les compétences non techniques sont essentielles pour faire face aux incertitudes de Covid-19. Ces compétences sont, dans l'ordre : l'agilité, la vision créative, la curiosité intellectuelle, la communication et le leadership.

L’impact du COVID-19 sur l’emploi, la transformation numérique et les compétences recherchées (Enquête Robert Half, communiqué de presse)

La blockchain au service des RH

Rassembler le curriculum vitae d'une personne et toutes les informations professionnelles imaginables provenant de diverses sources (par exemple, les diplômes), les sécuriser à l'aide d'une technologie blockchain et les mettre à la disposition de toutes les parties prenantes ? L'idée était dans l'air. Velocity se décrit comme "l'internet des carrières". Quelques acteurs majeurs, dont Randstad et SAP, ont rejoint l'initiative. Velocity est une "fondation". Une percée mondiale fournirait aux départements des ressources humaines un outil intéressant.

Velocity

L'épuisement professionnel compromet les possibilités de recrutement

Les demandeurs d'emploi qui indiquent qu'une période d'inactivité dans leur parcours professionnel est due à un épuisement professionnel sont moins souvent invités à un deuxième entretien que les demandeurs qui ont été au chômage ou qui ont cessé de travailler pendant un certain temps en raison d'un problème physique. "Un traitement défavorable fondé sur des caractéristiques liées à la santé est tout aussi illégal et économiquement défavorable que la discrimination ethnique".

Gewezen burn-outpatiënten door de ogen van recruiters: minder stressbestendig, zelfstandig en aanstuurbaar (Université de Gand, résumé de résultats de recherche, en néerlandais)

Les nouveaux contrats sont souvent à durée déterminée

La rapidité de la reprise du recrutement surprend, mais Securex souligne que le volume de nouveaux contrats reste tout de même nettement en-dessous d'il y a 12 mois. De plus, ces contrats sont souvent à durée déterminée. Les employeurs restent prudents. Pour le marché du travail, "le vrai test viendra en septembre".

Avec la fin du confinement, le marché du travail en Belgique reprend (Securex)

Lire également : Une politique RH doit se fonder sur une vision réfléchie (Partena Professional) : s’il faut réellement réduire les coûts, pourquoi ne pas proposer à un nombre de travailleurs de passer d’un temps plein à un temps partiel?

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.