Real Time News
for Human Resources Governance

Rapport de prévention : signature de l'employeur requise

Les entreprises disposant d'un service interne de prévention et de protection au travail sont tenues d'établir un rapport annuel, même si elles comptent moins de 20 salariés. A noter : l'employeur est tenu de signer ce document. À partir du 1er avril, le rapport doit être disponible pour contrôle.

Finalisez votre rapport annuel SIPPT avant le 1er avril 2020 (Mensura)

Lire également : Rapport SIPPT : conseils pour remplir aisément et rapidement le formulaire légal (Mensura)

Les spécialistes du bonheur au travail s'organisent

Pour endiguer l'absentéisme et l'épuisement professionnel, de plus en plus d'employeurs nomment un "chief happyness officer". Ces spécialistes ont dorénavant leur propre réseau : OCHO. Son objectif est de rassembler tous les professionnels qui estiment important de faire d'une politique de bien-être stratégique mûrement réfléchie une priorité au sein de leur entreprise.

Le bonheur au travail, nouvelle priorité des entreprises (L'Echo)

Ochocommunity.com

Lire également : Travailleurs en incapacité de longue durée ?  (Partena Professional)

Quand le permis de conduire ne suffit pas

En plus du permis de conduire normal, pour avoir le droit de conduire une voiture (de société ou autre), vos collaborateurs souffrant de diabète, de dépression ou de divers autres problèmes de santé ont besoin d'un "certificat d'aptitude à la conduite". Il appartient au conducteur d'obtenir le certificat. Sa durée de validité est souvent limitée.

Pour quels conducteurs un certificat d'aptitude à la conduite est-il obligatoire ? (Mensura)

Normes minimales concernant l’aptitude physique et psychique à la conduite d’un véhicule à moteur (Arrêté royal du 23 mars 1998, pdf, téléchargement direct)

Tout sur l'alcool et les drogues

On murmure à propos d'un employé défaillant qu'il prend des pilules d'ecstasy : que faites-vous ? Ce genre de questions, et les réponses, se trouvent dans le guide actualisé pour l'élaboration de la politique préventive en matière d'alcool et de drogues dans l'entreprise, légalement obligatoire, publié par le Conseil national du travail. Vous pouvez télécharger le pdf (77 pages !) gratuitement.

Guide pour l'élaboration d'une politique préventive en matière d'alcool et de drogues dans l'entreprise (CNT, pdf, 77 pagesn téléchargement direct)

Prévenir une épidémie de grippe

Pour limiter l'impact de la saison de la grippe sur votre entreprise, il est primordial de mettre en pratique les recommandations des services spécialisés. Tout commence par une sensibilisation à une certaine façon de tousser et d'éternuer et à une bonne hygiène des mains. Et n'oubliez pas la vaccination.

La grippe (CESI, pdf, 3 pages, téléchargement direct)

La grippe (Idewe, poster, pdf)

Comment éviter la grippe ? (résumé d'un whitepaper néerlandais par Wolters Kluwer)

Un seul e-mail peut paralyser votre entreprise

Que les usines de Picanol soient paralysées est probablement dû au fait qu'un employé a ouvert un courrier d'hameçonnage. Ce danger menace toutes les entreprises. C'est pourquoi il est important que vos travailleurs soient régulièrement sensibilisés, argumente Securex. L'Onem peut reconnaître les cyberattaques paralysantes comme un cas de force majeure. Il existe une procédure pour cela.

Sensibilisez votre personnel aux dangers du phishing (Securex)

Bouger plus = moins d'absentéisme

Idewe a analysé les dossiers médicaux de 230.000 travailleurs. Le rapport est un nouveau signal d'alarme. Pour pouvoir compter sur un personnel sain et productif, avec à la clé moins d'absentéisme pour cause de maladie, assurez-vous que vos collaborateurs passent moins de temps assis et qu'ils bougent plus.

Enquête du Groupe IDEWE : 7 travailleurs sur 10 ne font pas assez d’exercice (Idewe)

Rester assis entre dans le top-3 des risques

La position assise prolongée est désormais le troisième facteur de risque le plus courant signalé par les entreprises européennes. Cela démontre une prise de conscience. Ce risque émergent est constaté par 59 % des employeurs. Ce chiffre dépasse ou avoisine même les 90 % dans les secteurs des banques et assurances, de la communication et des services publics.

Risques psychosociaux et sédentarité: les facteurs de risque fréquemment signalés dans l’enquête ESENER de 2019 (Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail)

1 sur 5 au bord de l'épuisement

Le test de prévention de l'épuisement professionnel de Bright Link, start-up liée à l'UCLouvain, a été effectué 5000 fois. Un travailleur sur cinq s'approche dangereusement d'un burnout. Principales causes : l'organisation du travail (instructions contradictoires et charge de travail élevée), la personnalité (désir de perfection, prédisposition névrotique) et l'hyperconnectivité, qui favorise la perte de concentration et l'oubli. Le BPT veut aider les entreprises à faire face aux risques.

Un salarié sur cinq est en risque d'épuisement (L'Echo)

Lire également :

Un test en ligne détecte le risque de burn-out (HR Alert, 23 janvier 2018)

Les employeurs négligent les risques psychosociaux (HR Alert, 5 juin 2018)

La crise de l'épuisement est globale. Quelques autres références :

  • Octanner, firme RH américaine spécialisée, conclut que les entreprises "toxiques" sont la cause principale de l'épuisement professionnel, plus que la charge de travail ou le type de travail : Burnout (communiqué de presse sur le Rapport mondial sur la culture 2020, Octanner)
  • L'épuisement professionnel est un long processus qui, après des années, conduit dans de trop nombreux cas à l'utilisation d'antidépresseurs : Organizational predictors and health consequences of changes in burnout : A 12-year cohort study, Michael P. Leiter and others, Journal of Organizational Behavior 34, 959-973 (2013) (pdf, 15 pages, téléchargement direct, pour les spécialistes)

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.

We also use analytics & advertising services. To opt-out click for more information.