Real Time News
for Human Resources Governance

Cumul de pension et chômage corona

18/06/2020

Par dérogation aux règles normales, les personnes de plus de 65 ans peuvent recevoir, en plus de leur pension, des allocations de chômage temporaire à condition qu'il s'agit de chômage corona. La loi, qui vient d'être publiée, définit la période d'application à partir du 1er février 2020 jusqu'au moment où la procédure assouplie pour le chômage temporaire pour cause de force majeure cessera d'exister. Auparavant, il était déjà prévu que les retraités peuvent temporairement gagner un revenu supplémentaire illimité s'ils travaillent dans un secteur critique ou activité essentielle, même s'ils n'ont pas 65 ans ou ne comptent pas 45 années de carrière.

Quels sont les impacts de la crise du coronavirus sur le travail des pensionnés ? (UCM)

Corona : les autres actualités du jour

10 astuces pour rester concentré et éviter les distractions (Partena Professional)

Lire également : Multitasking in the Workplace Can Lead to Negative Emotions (University of Houston) : ouvrir et traiter des emails pendant l'accomplissement d"une autre tâche crée des sentiments d'angoisse

Allocation parentale temporaire pour les indépendants (Partena Professional)

Coronavirus : Possibilité de prester jusqu’à 220 heures supplémentaires volontaires dans les secteurs critiques (UPDATE) (Group S)

Coronavirus : le fisc accepte un revenu supplémentaire pour les étudiants à charge (Ella / SD Worx) : le but est d’éviter que les étudiants aient trop de moyens de subsistance nets en raison de ces prestations supplémentaires et ne puissent donc plus être à charge de leurs parents

Coronavirus : pas de précompte professionnel pour les heures additionnelles de travail des étudiants (Ella / SD Worx)

Coronavirus : la réduction du précompte professionnel sur les allocations légales de chômage temporaire a été votée (Ella / SD Worx) : Jusqu'à la fin de cette année, 15 % seront retenus au lieu de 26,75%. Le taux normal de 26,75 % continuera à s'appliquer à tout ajustement effectué par l'employeur. (Ella / SD Worx)

Chômage temporaire Corona : quel impact sur les droits de pension complémentaire et les couvertures de risque ? (Claeys & Engels)

3 façons d’évaluer le savoir-être dans un entretien vidéo (Robert Half)

Plus d'un quart des travailleurs licenciés prêts à revenir chez leur ex-employeur (La Libre)

Les salariés aspirent à plus de vacances

Quelques jours de congé supplémentaires, c'est ce que les employés souhaitent le plus, selon une étude de SD Worx sur la rémunération flexible. Viennent ensuite l'épargne retraite individuelle et la voiture (mais la bicyclette avance). Le nombre de salariés qui peuvent choisir leurs propres avantages extralégaux reste limité, mais a doublé en deux ans.

La rémunération flexible a plus que doublé en deux ans (SD Worx)

Impact de la crise sur l'assurance groupe et l'assurance hospitalisation

Contrairement à la règle normale, les chômeurs temporaires restent couverts par l'assurance de groupe et (en fonction de la police spécifique) par l'assurance hospitalisation pendant toute la durée de la crise corona. Même lorsque l'employeur demande un report du paiement des primes. En revanche, si l'employeur informe l'assureur qu'il veut arrêter le paiement des primes, les garanties tombent. Dans tous les cas, il est conseillé d'examiner le règlement pension de l'entreprise. Explication chez TVH Advocaten.

La crise du coronavirus met aussi l’assurance groupe sous pression (TVH Advocaten)

Assurances de groupe en danger

Attendez-vous à ce que des collaborateurs inquiets vous posent des questions sur leur assurance de groupe. Selon la FSMA, l'autorité qui contrôle les services financiers, 67 % des régimes de retraite à "prestations définies" examinés ne peuvent plus verser la pension complémentaire promise. Les employeurs concernés devront intervenir. Les assurés sont les perdants si l'employeur concerné a fait faillite.

L'étude de l'Autorité des Services et Marchés financiers date du tout début de l'année mais ce n'est que maintenant qu'elle fait surface. C'est un document pour les spécialistes : Financement des engagements de pension de type "prestations définies" par le biais d'assurances de groupe (FSMA, pdf, 17 pages, téléchargement direct)

Assurances-groupe: toutes les promesses ne sont pas tenables (Le Soir, pour abonnés)

Lire également : Les pensions complémentaires deviennent plus chères (HR Alert, 4 février 2020)

Les pensions complémentaires deviennent plus chères

82 % des entreprises offrent à leurs travailleurs un plan de retraite complémentaire par le biais de l'assurance Branche 21, selon Mercer. Les coûts pour l'employeur montent en flèche : +28 % en 5 ans. Alors, arrêter d"offrir cet avantage ? En ces temps de guerre pour les talents, c'est une décision très difficile à prendre.

À cause des faibles rendements, les plans de pension complémentaire sont 28 % plus chers pour les employeurs (Mercer)

Cumul pension-travail : montants 2020

Les montants maximums que les retraités peuvent gagner en plus de leur pension sont indexés. Pour un ancien salarié sans enfant, qui n'a pas encore 65 ans, le nouveau plafond est de 8.393 euros. Attention : bien que cela soit parfois dit, tous les plus de 65 ans ne sont pas autorisés à cumuler de façon illimitée. Explication chez Group S.

Travail autorisé des pensionnés : montants pour l’année 2020 (Group S)

Pension des indépendants : un outil qui calcule le mix optimal

26/11/2019

La moitié des indépendants à titre principal n'ont même pas de pension complémentaire libre pour indépendants (PCLI). Il est fort probable, dès lors, que beaucoup connaissent encore moins les autres formules, telles que l'EIP et la CPTI. Bonne nouvelle, Xerius met à leur disposition un outil en ligne gratuit. Cet Assistant Pension calcule pour chacun le mix optimal des solutions pour se constituer une meilleure pension.

L' Assistant Pension aide les indépendants à augmenter leur pension (Xerius)

Le stress et l'ambiance de travail rendent difficile de continuer jusqu'à 65 ans

Ce ne sont pas l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, ni des facteurs physiques, qui font craindre au travailleur belge qu'il lui sera difficile de rester au boulot jusqu'à l'âge légal de la retraite. Mais bien la charge de travail mentale (stress, rythme de travail, intensité du travail) et les conditions de travail émotionnelles (ambiance de travail, collègues, clients, situations stressantes et agressives).  "Obliger ne sert à rien. Il faut s'attaquer aux emplois proprement dits."

63 % des travailleurs belges disent ne pas pouvoir travailler jusqu’à l’âge légal de la pension (Securex)

Lire également : La majorité des salariés admis à la pension sont inactifs: un phénomène inquiétant qui n'est pas sans impact sur le montant des retraites (lalibre.be)

Proximus : la retraite anticipée qui ne peut pas dire son nom

Proximus a communiqué son plan social hier. Il se confirme que l'opérateur de télécommunications a reçu le feu vert des syndicats juste à temps pour pouvoir envoyer 552 salariés de 58 ans et plus en "congé préalable à la pension", tout en leur payant environ trois quarts de leur salaire. Ce qui permettra l'entreprise (dont l'Etat est un gros actionnaire) d'échapper à l'amende que les employeurs en restructuration ont à payer s'ils exemptent des travailleurs de prestations tout en continuant de les rémunérer.

Proximus : le plan de restructuration est bouclé (RTBF Info)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.