Real Time News
for Human Resources Governance

Beaucoup de chômage corona en perspective

4 dirigeants de PME sur 10 s'attendent à devoir envoyer une partie ou la totalité de leur personnel au "chômage temporaire pour cause de coronavirus" pendant le trimestre en cours. Dans le secteur "industrie et construction", ce chiffre est de 6 sur 10. L'évolution à Bruxelles est dramatique.

Quatre PME sur dix comptent faire appel au chômage temporaire au premier trimestre de 2021 (SD Worx)

Zones rouges : pour certains, ni salaire ni allocation

Un salarié qui revient d'une zone rouge ne peut pas prétendre à une allocation de chômage temporaire. Que se passe-t-il s'il ne peut pas télétravailler, ni prendre des jours de vacances ou de repos compensatoire pour couvrir la période de quarantaine ? Dans ce cas, l'exécution de son contrat de travail sera suspendue sous la forme d'une absence autorisée sans rémunération à charge de son employeur.

Pas de chômage temporaire corona pour les travailleurs en quarantaine de retour de zone rouge ! (Partena Professional)

Supplément pour davantage de chômeurs (temporaires)

08/12/2020

Un nombre de travailleurs temporaires et de chômeurs complets plus élevé que prévu initialement peut s'attendre à recevoir un supplément de l'ONEM. Au lieu de 52 jours (chômage complet) ou 52 demi-journées (chômage temporaire) jusqu'à la fin octobre, 43 (demi-) jours suffiront. L'allocation complémentaire compense en partie la réduction de leur prime de fin d'année. La mesure n'a pas encore été publiée au Moniteur, mais Partena Professional en a les grandes lignes.

Coronavirus : l’Onem octroie un complément aux allocations de chômage (Partena Professional)

Ecole ouverte mais enfant en quarantaine ? Le parent peut rester à la maison

L'une des nouvelles mesures de soutien est qu'un travailleur peut prétendre à un chômage temporaire corona lorsque son propre enfant doit être mis en quarantaine, alors que l'école, la crèche ou le centre d'accueil reste ouvert. Le travailleur recevra alors l'allocation de chômage (70 % du salaire plafonné) plus 5,63 euros par jour.

Mise en quarantaine de l’enfant du travailleur : le chômage temporaire force majeure corona est possible (Partena Professional)

Corona : les principales mesures d'aide

Plus de 30 mesures ont été annoncées par le Premier ministre Alexander De Croo pour guider l'économie à travers la deuxième vague corona. La plupart des détails et des modalités doivent encore être mis au point. Voici quelques points saillants du programme de soutien fédéral :

  • le chômage temporaire force majeure corona avec procédure fortement simplifiée sera réouvert à toutes les entreprises
  • l'exonération de la cotisation patronale à l'ONSS pour le troisième trimestre 2020 sera étendue à tous les secteurs qui sont contraints de fermer et à certains fournisseurs de ces secteurs
  • l'État interviendra dans le financement du pécule de vacances pour les chômeurs temporaires
  • l'ONEM versera un supplément d'au moins 150 euros à la prime de fin d'année pour les salariés qui ont été temporairement au chômage pendant au moins 52 jours en 2020
  • les chômeurs temporaires peuvent prendre un emploi temporaire rémunéré dans les secteurs de la santé et de l'éducation avec maintien de 75 % de leurs allocations
  • le quota de jours de travail saisonnier autorisés sera doublé en 2021.

Le gouvernement fédéral se prononce en faveur d’un vaste plan de soutien socio-économique (Attentia)

Coronavirus - Tout ce que vous devez savoir (Securex) : FAQ mise à jour

Chômage corona : rétroactivité restreinte

Le nouvel assouplissement du chômage temporaire s'applique rétroactivement au 1er octobre, mais dans la pratique, cela ne s'applique pas à tous les employeurs. A noter également que les employeurs qui sont passés au régime de chômage économique après le 31 août peuvent facilement passer au chômage corona. Les points principaux chez Partena Professional, les détails chez l'ONEM.

Le retour du chômage temporaire « Corona » assoupli pour toutes les entreprises (Partena Professional)

Chômage temporaire consécutif à l'épidémie du CORONAVIRUS COVID-19 – retour à la procédure simplifiée à partir du 01.10.2020 (ONEM)

Chômage temporaire : l'ONEM vient à la rencontre les employeurs

05/11/2020

Le reconfinement ne laissera pas le choix à de nombreux employeurs : ils devront , souvent de nouveau, mettre des travailleurs au chômage temporaire pour cause de force majeure. Les détails de la réintroduction attendue du chômage corona ne sont pas encore connus. En prévision, l'ONEM adopte une attitude flexible.

Communication importante relative au chômage temporaire pour cause de force majeure à partir de novembre 2020 (ONEM)

Vers la réintroduction du "chômage force majeure corona"

Plus encore que lors du précédent lock-out, les employeurs auront besoin de mesures de soutien du gouvernement. Pour l'instant, il s'agit de promesses politiques. Les experts considèrent inévitable que le chômage assoupli « force majeure corona » redevienne la règle. D'ici là, les systèmes actuels resteront en place.

Nouveau confinement : qu'en est-il du chômage temporaire ? (Partena Professional)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.