Real Time News
for Human Resources Governance

Emploi : craintes confirmées

6 employeurs sur 10 prévoient de terminer l'année 2020 avec moins de personnel. Les pertes d'emplois s'élèveraient à 180 000, soit 7 % du total dans le secteur privé. À cela s'ajoutent 10 % des travailleurs indépendants. Ces nouveaux chiffres confirment ce que l'Economic Risk Management Group avait déjà prédit il y a trois semaines.

Le chiffre d’affaires des entreprises commence à se redresser mais les perspectives pour l’économie belge restent mauvaises (Banque nationale, Economic Risk Management Group)

Lire également : Sans nouvelle mesure, 250 000 emplois perdus à court terme (HR Alert, 12 mai 2020)

La crise est entrée dans une nouvelle phase

Les lourdes restructurations ont commencé. Pour éviter la faillite, Brussels Airlines veut supprimer 1000 emplois. L'impact total sera beaucoup plus important. Des dizaines d'autres employeurs ressentiront le choc. Que le premier domino qui tombe soit une compagnie d'aviation ne surprend personne. Le secteur se bat pour son existence. Demain, le bagagiste Swissport fera une annonce. Ryanair veut procéder à des réductions substantielles de ses salaires belges. Le groupe allemand TUI, spécialisé dans les voyages et l'aviation, supprime 8000 emplois à l'échelle internationale.

Brussels Airlines: les retombées seront lourdes et nombreuses (Le Soir)

Pour les organisations patronales Beci et Voka, "il tout faire pour assurer l'avenir de Brussels Airport" (La Libre)

Krimp Brussels Airlines laat zich ver voelen (De Standaard)

Brussels Airlines dreigt politieke nachtmerrie te worden (De Tijd)

Sans nouvelle mesure, 250 000 emplois perdus à court terme

Si la procédure de chômage temporaire corona n'est pas prolongée, les employeurs du secteur privé licencieront 180.000 salariés à la fin du mois de juin. La perte d'emplois sera très importante dans l'horeca et le secteur des arts et spectacles. En outre, 70.000 travailleurs indépendants feront faillite. La prolongation de la procédure de chômage temporaire corona jusqu'à la fin du mois de septembre, voire plus tard, semble inévitable.

Le redressement de l’économie belge s’amorce difficilement et jusqu’à 180 000 chômeurs temporaires pourraient être licenciés à court terme (Economic Risk Management Group, communiqué de presse sur le site de la Banque nationale)

Le chômage économique a plus que quintuplé en 1 an (Partena Professional)

Les RCC peuvent reprendre le travail

Par dérogation à la règle normale, les travailleurs qui ont pris leur retraite avec un complément d'entreprise peuvent reprendre le travail. La condition est que le travail soit repris chez un employeur qui appartient aux secteurs vitaux. La dérogation s'applique pour la période du 1er avril au 31 mai 2020. Le prépensionné conserve les trois quarts de ses allocations de chômage. Il conserve également le droit au complément d'entreprise à la charge de son ancien employeur s'il exerce cette nouvelle activité chez un autre employeur.

Coronavirus: chômeurs avec complément d’entreprise (RCC) (Partena Professional)

Un secteur de 140.000 travailleurs demande le shutdown complet

Federgon demande aux autorités de fermer le secteur des titres-services (aussi bien l’activité d’aide au ménage que les ateliers de repassage). Les clients décommandent massivement leur aide-ménagère, et les aides-ménagères rentrent un certificat de maladie. De ce fait, le fonctionnement normal du secteur n’est plus possible. "L’impact financier sera énorme, mais nous devons faire en sorte que le secteur puisse redémarrer à l’issue de cette crise et que l'emploi des 140.000 aides-ménagères soit préservé."

Le secteur des titres-services demande aux autorités de fermer le secteur (Federgon)

Attendre le candidat parfait n'est pas une bonne stratégie

En moyenne, une procédure de recrutement dure 3 mois. Trop long, disent les jeunes. En voulant trouver le candidat qui répond à tous les critères, les employeurs perdent du temps "et se privent de talents qui seraient tout aussi bons, botamment grâce à la formation continue."

Les Belges mettent en moyenne 3 mois pour trouver un nouvel emploi (Robert Half)

Les métiers du futur

A des centaines de managers, Robert Half a posé la question suivante : « Quels sont les nouveaux rôles et/ou émergents pour les professionnels de votre secteur en raison des progrès technologiques? » Le résultat ? Des listes intéressantes pour trois secteurs importants. Souvent, les professions sont nouvelles.

Sur quels emplois faut-il miser dans les années à venir dans le secteur IT ? (Robert Half, blog)

Sur quels emplois faut-il miser dans les années à venir du secteur financier ? (Robert Half, blog)

Sur quels emplois faut-il miser dans les années à venir dans le secteur administratif ? (Robert Half, blog)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.