Real Time News
for Human Resources Governance

L'indemnité de télétravail libre d'impôts

Dorénavant, les frais de bureau forfaitaires de 129,48 euros par mois pour les télétravailleurs sont exonérés d'impôts sans que vous ayez à passer un accord préalable avec les autorités fiscales. Evidemment, il y a certaines conditions. L'une d'elles est que le salarié doit travailler structurellement à domicile pendant au moins 5 jours ouvrables par mois. L'indemnité était déjà exonérée de cotisations de sécurité sociale.

Forfaitaire vergoeding bij structureel thuiswerk: fiscus maakt spelregels bekend (Ella / SD Worx, en néerlandais)

Mesure fiscale pour réduire le coût salarial

14/07/2020

La Chambre a voté le 9 juillet une nouvelle dispense de versement du précompte professionnel pour les entreprises touchées durement par la crise corona. Une des conditions est que l'employeur ait eu recours au chômage temporaire au moins 30 jours consécutifs entre la mi-mars et fin mai 2020. Certains employeurs sont exclus.

Coronavirus : nouvelle mesure d'aide fiscale temporaire (Partena Professional) (écrit sur la base du projet de loi, juste avant le vote de la Chambre)

Corona : les autres actualités du jour

Coronavirus : mesures pour les indépendants (Group S) : allocation parentale, reports de paiements, droit passerelle complet, dispense de cotisations sociales... tous les détails

Coronavirus : quel impact sur le travail autorisé des pensionnés ? (UPDATE) (Group S)

Pourquoi les « entreprises où il fait bon travailler » surperforment en temps de crise (The Conversation) : dans les "Great Places to Work" la confiance des salariés envers leurs dirigeants génère une résilience accrue en temps de crise

Comment aider vos collaborateurs à éviter un revers fiscal

30/06/2020

La crise corona a un impact sur les revenus professionnels de nombreux salariés et donc sur l'impôt final qu'ils devront payer en 2021. En tant qu'employeur, vous pouvez éviter aux personnes concernées de devoir payer un montant supplémentaire considérable. Vous pouvez temporairement retenir davantage à la source. Cela doit se faire sur une base volontaire, à la demande du travailleur.

Coronavirus : quelles seront les conséquences fiscales ? (Partena Professional)

La nouvelle indemnité kilométrique

C'est officiel. A partir du 1er juillet 2020, pour les déplacements de service effectués avec leur propre véhicule, l'indemnité kilométrique forfataire maximale s'élèvera à 0,3542 euro par kilomètre. Il s'agit d'une baisse, causée par la baisse des prix des carburants. Jusque fin juin 2020, l'indemnité s'élève à 0,3653/km.

Nouveau montant pour l’indemnité kilométrique (Liantis)

Corona : les autres actualités du jour

A partir de ce 22 juin, le délai de préavis est suspendu les jours de chômage temporaire liés au coronavirus (Securex)

Report du paiement de la cotisation annuelle à charge des sociétés pour l’année 2020 (Group S) : l’avis d’échéance sera envoyé courant septembre et la cotisation devra être payée pour le 30 octobre 2020

Coronavirus - La Chambre accorde un complément temporaire aux indemnités d'incapacité de travail (Skynet, dépêches économiques Agence Belga)

1 employé sur 3 a déjà reçu son double pécule de vacances en mai (Acerta) : le paiement du pécule de vacances s’effectue toujours sans difficulté, malgré le coronavirus

Baisse du forfait kilométrique

Acerta prévoit une réduction de l'indemnité forfaitaire maximale que les salariés peuvent recevoir libre d'impôt et de cotisations sociales lorsqu'ils utilisent leur propre voiture, moto ou cyclomoteur pour des déplacements de service. Du 1er juillet 2020 au 31 juin 2021, selon les calculs d'Acerta, ce forfait sera de 0,3564 euro par kilomètre parcouru. Jusqu'à la fin de ce mois, le montant est de 0,3653 euro. L'explication réside dans la baisse des prix des carburants. 

L’indemnité kilométrique exonérée chute à partir du 1er juillet 2020 (Acerta)

o2o : le leasing de vélos sans les complications

Mettre à disposition des vélos de société ? D'accord, mais de préférence sans avoir à se familiariser avec les aspects administratifs, juridiques, fiscaux et autres... Si c'est ce que vous voulez, jetez un coup d'œil à o2o, une start-up qui veut rendre le leasing de vélos facile, tant pour les employeurs que pour les travailleurs. Le travailleur choisit son vélo. L'assistance, l'entretien, l'assurance tous risques, le calcul de l'avantage fiscal et d'autres services sont inclus.

o2o : leasing de vélos pour employeurs

Fini les 6000 euros libres d'impôt

La Cour constitutionnelle annule le système des activités complémentaires exonérées d’impôt. Ce système permet de percevoir des revenus complémentaires jusqu’à 6.000 euros par an, entre autres via les plateformes électroniques agrées de la "nouvelle économie". Pour éviter des conséquences défavorables pour les personnes concernées, la Cour accepte que les activités continuent jusqu'au 31 décembre 2020.

La loi sur les revenus complémentaires exonérés d’impôt est inconstitutionnelle (Cour constitutionnelle, communiqué de presse, 4 pages, pdf)

Le texte de l'arrêt n°53/2020 (pdf, 37 pages)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.