Real Time News
for Human Resources Governance

La bonne méthode pour écarter un mauvais candidat

Elu ou pas, chaque candidat aux élections sociales bénéficiera d'une protection contre le licenciement. Un salarié peut être tenté de se présenter rien que pour cette raison-là, ce qui constitue un abus. La loi prévoit que vous pouvez contester sa candidature devant les tribunaux. Jan Vanthournout de SD Worx conseille de s'y prendre autrement.

Abus de candidature aux élections sociales : nullité prononcée dans 1 cas sur 5 seulement (SD Worx)

Les autres actualités du jour

Le coronavirus provoque une remarquable stagnation du marché de l’emploi (Acerta)

Le « payroll » est la priorité absolue des départements RH pendant la crise de la COVID-19 (SD Worx)

Élections sociales 2020 : accord sur le vote par correspondance (Partena Professional)

Élections sociales : les entreprises ont encore un mois pour opter pour le vote électronique (Acerta)

Deloitte Belgium enregistre une croissance de 7,4 % au cours de l’exercice 2020 (Deloitte, communiqué de presse, pdf, 4 pages, téléchargement direct) : impressionnant par les temps qui courent : au cours de son exercice clôturé, le consultant en affaires Deloitte Belgique a recruté 1 131 personnes, entre autres pour répondre à la numérisation accélérée

Programmes de transition professionnelle (ONEM, feuille info E9) : liste des communes à très haut taux de chômage, ou l'employeur peut, sous certaines conditions, bénéficier d’une réduction ONSS et l’ONEM prend en charge une partie du salaire net via une allocation d’intégration

Nouvelle allocation de sauvegarde à partir du 1er octobre 2020 (Onem) : pour les demandeurs d'emploi "non mobilisables"

Elections sociales : c'est reparti

Le jour X+40 tombe entre le 27 septembre et le 10 octobre 2020. Les entreprises où se dérouleront les élections sociales devront afficher les listes de candidats ou les rendre disponibles électroniquement ce jour-là. Il sera suivi de toute une série de délais. Explication détaillée chez Group S. Pour l'instant, un nouveau report du vote n'est pas sur la table.

Elections sociales 2020 : affichage des listes de candidats à X + 40 (Group S)

Le vote électronique boosté par les travailleurs à domicile

Les élections sociales reportées approchent rapidement. Selon une enquête récente, 15 % des entreprises concernées ont déjà décidé que le vote serait électronique, et le pourcentage final devrait être plus élevé. Les travailleurs à domicile hésiteraient à se déplacer pour ces élections. Si cela se confirme, la crise sanitaire a entraîné une percée du vote électronique. Les syndicats sont demandeurs.

Comment organiser les prochaines élections sociales en toute sécurité ? (WoltersKluwer)

Élections sociales : listes de candidats (Partena Professional)

Élections sociales : collèges et bureaux électoraux (Partena Professional)

Attention : nouvelle période occulte

Aujourd'hui commence un nouveau calendrier de périodes occultes à l'approche des élections sociales. Dans certaines circonstances clairement définies, les syndicats peuvent encore apporter in extremis des modifications à leur liste de candidats déjà connue. Ce n'est qu'au jour X+77 que vous saurez avec certitude quels employés bénéficient de la protection contre le licenciement, ce qui est important si vous avez des plans de licenciement.

Élections sociales 2020 : reprise de la période occulte (Acerta)

Lire également :

Élections sociales : reprise de la procédure (Partena Professional)

Corona : 3 pistes pour organiser des élections sociales sûres (SD Worx)

Deuxième chance pour le vote électronique aux élections sociales

A cause de la crise corona, le nombre de télétravailleurs a fortement augmenté. Cela a une conséquence pour les élections sociales. Les employeurs qui n'avaient pas encore décidé d'organiser un vote électronique se voient accorder une seconde chance par le législateur. L'accord est nécessaire de la part des syndicats qui ont présenté des candidats.

Elections sociales 2020 - Possibilité élargie du vote électronique (Claeys & Engels)

Elections sociales : les dates sont confirmées

Le CNT confirme que les élections sociales, reportées à cause de la crise corona, se tiendront durant la période du 16 au 29 novembre 2020. Le premier jour possible de reprise de la procédure se situera donc, de manière générale, au plus tôt, le 23 septembre 2020. L'organisation du vote devra tenir compte des mesures sanitaires liées à la lutte et à la prévention du coronavirus.

Communiqué de presse du Conseil national du Travail du 30 juin 2020 (pdf, 4 pages, téléchargement direct)

Lire également : Elections sociales 2020 : elles auront lieu du 16 au 29 novembre 2020 (Group S)

Préparer les élections sociales jusqu'au jour X+35

Le SPF Emploi fournit les premières informations sur le report des élections sociales. La procédure est "gelée", mais seulement à partir du jour X+36. La première présentation de candidatures doit donc continuer à être traitée. L'affichage des listes de candidats que l'employeur doit effectuer le jour X+40 est reporté.

Update: Influence de la crise du Coronavirus sur les élections sociales (SPF Emploi)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.