Real Time News
for Human Resources Governance

Avantage n° 1 : soutien psychologique

La dernière enquête salariale de Robert Half fournit des données sur les avantages extra-légaux que les employeurs ont accordés depuis le passage massif au travail à domicile. En première place : le soutien psychologique (38 % des employeurs). Viennent ensuite les compensations pour l'achat d'équipements de bureau à domicile (36%), des congés payés supplémentaires pour raisons familiales (33%), des services de garde d'enfants (32%) et des programmes de bien-être (27%).

Seul un employeur sur cinq prévoit une augmentation de salaire avant 2021 (Robert Half, voir seconde partie du communiqué de presse)

Les autres actualités du jour

Le coronavirus provoque une remarquable stagnation du marché de l’emploi (Acerta)

Le « payroll » est la priorité absolue des départements RH pendant la crise de la COVID-19 (SD Worx)

Élections sociales 2020 : accord sur le vote par correspondance (Partena Professional)

Élections sociales : les entreprises ont encore un mois pour opter pour le vote électronique (Acerta)

Deloitte Belgium enregistre une croissance de 7,4 % au cours de l’exercice 2020 (Deloitte, communiqué de presse, pdf, 4 pages, téléchargement direct) : impressionnant par les temps qui courent : au cours de son exercice clôturé, le consultant en affaires Deloitte Belgique a recruté 1 131 personnes, entre autres pour répondre à la numérisation accélérée

Programmes de transition professionnelle (ONEM, feuille info E9) : liste des communes à très haut taux de chômage, ou l'employeur peut, sous certaines conditions, bénéficier d’une réduction ONSS et l’ONEM prend en charge une partie du salaire net via une allocation d’intégration

Nouvelle allocation de sauvegarde à partir du 1er octobre 2020 (Onem) : pour les demandeurs d'emploi "non mobilisables"

Allocations familiales hors plan cafétéria : rien ne change

A partir du 1er octobre 2020, l'ONSS n'accepte plus qu'un employeur accorde des allocations familiales complémentaires dans le cadre d'un plan cafétéria, même si le salarié avait choisi cette option avant le 1er mars 2020. Il s'agit d'un durcissement d'une position récente. Attention : rien ne change si l'employeur accorde des allocations familiales complémentaires en dehors d'un plan cafétéria, sans que le salarié doive renoncer à une partie de son salaire en échange.

Allocations familiales extra-légales hors plan cafétéria : rien ne change ! (Partena Professional)

ATN voiture de société : hausse probable

La moyenne des émissions de CO2 de toutes les voitures vendues en Belgique depuis le 1er janvier est inférieure à celle de l'année dernière. Le diesel revient, l'essence fait marche arrière et les hybrides ont conquis près de 9 % du marché. Les utilisateurs d'une voiture de société verront donc très probablement leur Avantage Toute Nature augmenter en 2021, et donc aussi l'impôt qu'ils doivent payer sur cet avantage.

Voici pourquoi votre ATN pourrait bien repartir (légèrement) à la hausse en 2021 (Fleet.be)

Allocation familiale dans plan cafétéria : l'échéance de l'ONSS approche

Les employeurs qui proposent un plan cafétéria qui comprend des allocations familiales supplémentaires doivent tenir compte d'un délai fixé par l'ONSS. Jusqu'à la fin de ce mois, leur salariés qui avaient opté pour cet avantage extra-légal au plus tard fin février 2020 peuvent changer d'avis et sélectionner un autre avantage. À défaut, ces salariés continueront à percevoir les allocations familiales complémentaires, mais ils devront payer des cotisations de sécurité sociale sur celles-ci.

Allocations familiales extra-légales et plan cafétéria : fin de la période transitoire (UPDATE) (Group S)

Le chèque consommation séduit les patrons de PME

Chez Edenred, les commandes de cheques consommation se chiffrent en millions d'euros. Sodexo, un autre éditeur, prévoit qu'à terme, 10 % des salariés du secteur privé en bénéficieront. Pour l'instant, ce sont principalement les petites et moyennes entreprises qui participent. Le quotidien De Standaard dresse le bilan provisoire de cette mesure corona.

Kmo-werknemers op eerste rij voor consumptiecheque (De Standaard)

Lire également : Coronavirus : les chèques consommation électroniques (Partena Professional, les détails les plus récents)

Chèque conso : également électronique et utilisable dans les magasins de proximité

Une nouvelle loi peaufine le chèque consommation. Désormais, le travailleur peut également l'utiliser pour effectuer des achats auprès de détaillants qui ont dû rester fermés pendant plus d'un mois. En outre, l'employeur peut accorder cet avantage corona extra-légal sous forme électronique.

Coronavirus : les chèques consommation désormais aussi électroniques et à dépenser chez les commerçants locaux (Ella / SD Worx)

Lire également : Les chèques-repas désormais uniquement valables pour les produits alimentaires (Liantis)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.