Real Time News
for Human Resources Governance

La quarantaine prolongée, un nouveau casse-tête

Lorsque le travail à domicile n'est pas envisageable, la prolongation de la quarantaine de 7 à 10 jours peut poser des problèmes. Pensez aux usines, aux chantiers de construction et aux ateliers de production, mais aussi, par exemple, aux supermarchés de quartier. La Confédération Construction a calculé que 2,15 % de la population active sera en quarantaine. Dans la construction, il s'agira de 4 600 travailleurs.

Quarantaine prolongée : la production de la construction doit être garantie (Confédération Construction)

Record historique de l'absentéisme de longue durée

Au cours du premier semestre de cette année, chaque jour ouvrable, en moyenne 3,18 % des salariés étaient absents depuis plus d'un an. Un record historique. Securex, qui publie ce chiffre, l'attribue à la pandémie. "L'activation des absences de longue durée ne semble pas être une priorité pour beaucoup d’employeurs en période de crise." Ce qui évidemment ne surprendra personne.

La crise du COVID-19 provoque un taux record d’absentéisme de longue durée en Belgique (Securex)

Plus d'absentéisme dû aux accidents de vélo

En quatre ans, le nombre d'accidents de vélo ou de deux-roues non motorisés sur la route du travail a augmenté de 35 %. L'absence moyenne qui en résulte est passée de 3,7 à 6,4 jours. Les victimes tombent principalement à l'heure de pointe du matin pendant les mois sombres. Une analyse de l'assureur AXA pour la période 2016-2019 le montre. Depuis lors, la popularité des deux-roues motorisés a encore augmenté ; les accidents dans cette catégorie sont en hausse.

L’impact de la nouvelle mobilité sur les accidents du travail (AXA, dossier avec tableaux et graphiques, pdf, 8 pages, téléchargement direct)

Violence entre partenaires : guide pratique pour les employeurs

Manque de concentration, stress, irritabilité, absentéisme, maladie… Les impacts de la violence entre partenaires sur le travail sont réels. Une personne sur 8 est concernée. A partir de ce constat, l'Institut pour l'Egalité des Femmes et des Hommes et la "think & do tank" Pour la Solidarité publient une brochure destinée aux employeurs.

Guide pratique destiné aux entreprises belges - Même au travail, ne détournez pas le regard. Agissez ! Lutter contre la violence entre partenaires (IEFH et PLS, pdf, 36 pages, téléchargement direct)

Corona : les autres actualités du jour

Certificat médical "quarantaine" : en annexe à l'arrêté de pouvoirs spéciaux n° 37, le Moniteur publie le modèle de ce certificat médical pour les travailleurs aptes à travailler placés en quarantaine. Il entre en vigueur le 13 juillet. Surfez vers cette page-ci et dans le champ Numac introduisez 2020041992

Encore un tiers des PME prévoient du chômage temporaire en juillet et en août (SD Worx) : ce sont en premier lieu les entreprises de 20 à 50 salariés qui auront recours à cette mesure d'aide

Corona : les autres actualités du jour

L'accumulation des jours de congé risque de poser problème en fin d'année (Trends Tendances) : De nombreux chômeurs-corona prennent beaucoup moins de jours de congé qu'en temps normal. L'Union des Classes moyennes craint des problèmes

Quels sont les droits et obligations en matière de congés ? (Partena Professional)

Le télétravail réduit le taux d’absentéisme des employés (SD Worx)

Nouveau : le certificat médical de quarantaine

En plus du certificat médical classique d'incapacité de travail, le nouveau certificat Covid-19 vient de voir le jour. Ce dernier atteste que le salarié est capable de travailler mais doit rester en quarantaine. Deux cas de figure. Si le télétravail est possible et que le travailleur en fait usage, il continuera à recevoir son salaire normal. Si le télétravail n'est pas possible, le travailleur isolé peut être mis temporairement au chômage et recevoir une allocation de l'Onem.

Coronavirus : le certificat de « quarantaine » est officiel (Partena Professional)

Certificats médicaux : Ce qui change pendant la période de COVID-19 (Inami)

Comment réagir à la peur du coronavirus

Imaginons que votre entreprise ait repris le travail le 4 mai, mais que des travailleurs ne se présentent pas par crainte d'une infection par le coronavirus : que dit la législation du travail ? Sans certificat médical, l'absence n'est pas justifiée. Mais il existe un droit de refus de travail si l'employeur n'a pas pris les mesures requises. Analyse par Group S.

Déconfinement progressif : votre travailleur peut-il refuser de venir travailler ? (Group S)

Corona : les autres actualités du jour

Chômage temporaire pour force majeure due au coronavirus : qui paiera le 1er mai ?  (Group S)

Coronavirus : heures supplémentaires volontaires plus nombreuses et bon marché pour les secteurs critiques (Ella / SD Worx)

Approbation de la prolongation du droit passerelle pour les indépendants (EasyPay Group)

Coronavirus : publication de l'assouplissement des règles relatives au travail occasionnel dans l'agriculture et l'horticulture (Ella / SD Worx)

Le coronavirus provoque un pic d’absentéisme à court terme sans précédent : 5,8 % du temps travail non presté au mois de mars (Acerta)

Conseils pratiques pour le télétravail à domicile et préserver la santé (BeSWIC)

Practical tips to make home-based telework as healthy, safe and effective as possible (European Agency for Safety and Health at Work): lisez la partie "Simple steps/activities that can be taken to reduce the risks related to sedentary work/prolonged sitting"

Confinement. Enfin du temps pour réfléchir ? (Partena Professional)

Huit Belges sur dix aiment travailler dur (SD Worx, sondage)

A l’aube du déconfinement progressif, les salariés attendent des informations concrètes sur l’avenir de leur travail, la santé financière de leur organisation et les mesures à adopter après la crise (Whyte, sondage)

Des codes QR sociaux comme solution pour lutter contre la propagation du coronavirus sur le lieu de travail tout en respectant la vie privée (Attentia)

Recruiters Recruiting Recruiters : une initiative remarquable d'entraide dans le monde du recrutement, inspirée par la crise du coronavirus

Hausse inédite de la durée des absences

Non seulement le nombre de salariés malades a augmenté, mais aussi la durée de leur absence. C'est ce que montre une analyse de Partena Professional. Jusqu'à présent, l'augmentation du nombre total de jours de maladie en mars est de 57% pour les ouvriers et de 52% pour les employés. L'horeca compte moins de malades. Une explication possible est que c'était le premier secteur qui a dû fermer complètement ses portes.

Coronavirus : augmentation de 20% des employés malades (Partena Professional)

Nous plaçons des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité.

Nous en plaçons également à des fins statistiques, pour nos annonceurs et pour vous offrir des fonctionnalités sur les réseaux sociaux; pour les refuser; sélectionnez Plus d'informations.