Pas de coach anti burn-out, mais l’inaccessibilité

Version imprimableEnvoyer à un ami

Plus de traces, dans le projet de loi-programme, de l’obligation annoncée de prévoir un coach anti burn-out. Elle est remplacée par des projets pilotes menés par des équipes multidisciplinaires d’accompagnement et par l’expérimentation d’une organisation innovante du travail. L’avant-projet de loi comporte, en revanche, une clause sur le droit à rester inaccessible en dehors des heures de travail.

Il n'y aura pas de "coach anti burn-out" dans les grandes entreprises (La Libre)

Nos partenaires