N’hésitez plus à adopter les horaires flottants

Version imprimableEnvoyer à un ami

Vous comptez parmi la moitié d’employeurs qui n’accordent pas d’horaires flottants ? Ils constituent pourtant un atout, sur un marché du travail étriqué. D’après un sondage d’Acerta, bon nombre de travailleurs souhaitent même encore plus de flexibilité que ce que permet la loi Peeters. Ils souhaitent également pouvoir prester des heures complémentaires, même sans sursalaire. Et l’épargne-carrière les attire beaucoup.

2 travailleurs sur 3 favorables à la récupération d’heures supplémentaires dans l’année qui suit (Acerta)

Nos partenaires