Les utilisateurs de voiture de société gagnent trop

Version imprimableEnvoyer à un ami

Les tergiversations du gouvernement à propos des voitures de société imposent une nouvelle fois de recalculer 400.000 salaires, du moins ceux de janvier et de février. De nombreux utilisateurs de voiture de société doivent s’attendre à une diminution de leur rémunération nette avec effet rétroactif, constate avec désarroi l’Union des secrétariats sociaux.

En cause : le coefficient CO2 pour 2013, qui sert de base au calcul de l’avantage de toute nature, n’a toujours pas été fixé. L’USS part du principe qu’il sera revu en défaveur des contribuables.

L’USS a publié le communiqué de presse suivant : Les lacunes de la réglementation fiscale touchent à nouveau 400.000 travailleurs.

Commentaires

Et on nous fera croire qu'on

Et on nous fera croire qu'on n'a pas attendu la fin du salon de l'auto.....

Nos partenaires