News

Contenu de l’accord d’été du gouvernement fédéral

Juste avant de partir en congé, les ministres fédéraux sont parvenus à un accord budgétaire. Attendez-vous à une panoplie de mesures qui impacteront directement la politique du personnel et le droit du travail. Nous avons regroupé pour vous divers récapitulatifs clairs et bien structurés.

Sanctions pour qui n’engage pas de jeunes

Le mois dernier, nous apprenions qu’un nombre croissant d’employeurs ne respectaient pas leur obligation d’engager de jeunes travailleurs. Securex explique que, le cas échéant, des sanctions sont effectivement imposées par l’ONSS. L’indemnité financière peut s’avérer élevée. En revanche, ceux qui sont en règle peuvent souvent bénéficier d’incitants financiers.

Compenser le vieillissement par l’immigration

Même en prestant tous davantage d’heures et en partant plus tard à la retraite, nous n’arriverons pas à compenser le vieillissement de la population. Même les 60 000 migrants nets par an dont tiennent compte les chercheurs ne suffiront pas. La Belgique n’attire en outre pas assez de migrants hautement qualifiés. Voilà ce que révèle une étude européenne commanditée par Randstad.

Les avantages n’empêchent pas l’employé de partir

L’analyse des données personnelles permet de prédire la rotation du personnel, affirme une chercheuse de la VUB. Mais selon elle, les RH se soucient peu de ce genre d’analyses. Elle a entre autres constaté que les employés qui ont une voiture de société et un salaire élevé quittent plus facilement leur employeur.

78 % des candidats s’informent sur l’entreprise

Sur 100 candidats, 78 enquêtent sur l’image de l’employeur qui les intéresse avant de postuler. Ce pourcentage est même plus élevé chez les jeunes et les plus diplômés, signale Randstad. Votre entreprise a donc intérêt à avoir un site web qui inspire confiance, car il est le plus consulté. Les demandeurs d’emploi vérifient également ce que disent les médias de votre entreprise.

Davantage d’employeurs engagent trop peu de jeunes

Toute entreprise qui emploie au moins 50 travailleurs a l'obligation d’engager 3 % de jeunes. En 2015, 22 % des employeurs concernés n’étaient pas en ordre. L’augmentation se poursuit. Les services publics ne montrent pas l’exemple.

Une application dédiée au respect de la vie privée

WoltersKluwer a mis en ligne un outil qui vous situe, sur la base de 12 questions, en matière de protection de la vie privée de vos travailleurs. L’application permet également de voir si, dans un cas concret (tel un licenciement), il y a violation de la vie privée et la sanction que vous risquez.

Visite du médecin-contrôleur pendant les vacances ?

Un travailleur envoie, depuis son lieu de vacances, un certificat médical indiquant qu'il reprendra le travail plus tard que prévu. Ou il tombe malade juste avant ses congés (ses jours de vacances sont alors convertis en jours de maladie) et il part à l’étranger. Pouvez-vous le contrôler ? Oui, explique Securex, mais mieux vaut l’indiquer dans votre règlement de travail.

Rémunérer en bitcoins : une bonne idée ?

Les bitcoins et autres monnaies 'virtuelles' ont la cote. Mais peuvent-elles être utilisées en guise de rémunération ? Certains employeurs l’envisagent. Pour diverses raisons, entre autres légales, c’est déconseillé. Un travailleur ne peut exiger d’être payé en bitcoins et, de votre côté, vous ne pouvez l’imposer, sous peine de problèmes avec le fisc et l'ONSS.

Principes de base du télétravail

Près de 600 000 travailleurs pratiquent régulièrement le télétravail et leur nombre ne cesse d’augmenter. La mise en place du télétravail, ou d’un travail régulier à domicile, impose un changement de culture, idéalement encadré par les RH. Deux articles de fond intéressants récapitulent les aspects pratiques : contrat écrit obligatoire, répartition des frais…

Ichec Formation Continue

Nos partenaires