News

Qui peut prendre sa prépension en 2018 ?

Il existe pas moins de six régimes de chômage avec complément d'entreprise ! Chacun ayant ses propres conditions de carrière et d’âge minimum. Securex a fait une mise à jour récapitulative sous forme de tableau. Pratique pour savoir rapidement si un collaborateur est en droit de demander sa prépension.

« L’IA et la Big Data : boule de cristal des RH »

Un nombre croissant de données sont disponibles à propos des collaborateurs et des candidats - pensez à leur activité sur les médias sociaux. La Big Data et l’intelligence artificielle permettent aux RH d’utiliser ces données pour prédire les performances et les comportements individuels et se montrer proactives. Le site français d’actualités L’ADN se projette dans l’avenir.

Triangle d’activité physique contre la sédentarité

La sédentarité nuit à la santé. Mais comment y remédier ? En adoptant le « triangle d’activité physique ». Organiser les réunions debout, emprunter l’escalier plutôt que l’ascenseur... voilà un bon début. Mais pensez également à descendre du bus un arrêt plus tôt ou à aller travailler à vélo. Mieux encore, pratiquez au moins 30 minutes de sport par semaine !

Quasiment personne n’échangera sa voiture

L’allocation de mobilité (‘cash for car’) n’aura qu’un effet limité. La préférence va au budget mobilité, qui offrira davantage de possibilités aux employeurs et aux travailleurs. On le connaît encore mal, mais il n’intéresserait que les navetteurs qui ne disposent pas de voiture de société. La majorité des navetteurs qui en ont une ne changeraient pas leurs habitudes.

Attention: 1 travailleur sur 5 en décalage

[UPDATE] Au moment de leur recrutement, 20 % de vos collaborateurs constituaient la bonne personne à la bonne place, mais ne le sont plus maintenant. Voilà ce que révèle une étude de ManpowerGroup. Explication : leurs compétences sont dépassées. Ils sont nombreux à en être conscients et attendent que leur employeur prenne des mesures.

L’"activité principale" du flexi-job

Mis à part les pensionnés, tous les travailleurs qui exercent un flexi-job doivent prouver qu’ils bénéficient d’une couverture sociale grâce à une activité principale chez un ou plusieurs autres employeurs. Partena Professional explique en détail comment mettre ce principe général en pratique.

Premier souhait : s'inquiéter moins du travail

Moins se faire de soucis pour le travail, respecter les heures de travail et libérer du temps pour la famille demeurent les bonnes résolutions les plus populaires des travailleurs pour 2018, affirme Tempo-Team. Des résolutions qui sont clairement nécessaires. Un travailleur sur deux se fait du mouron pour son travail et 4 sur 10 disent ne pas en dormir la nuit.

Régime fiscal avantageux pour les bacheliers

[approuvé] Les employeurs qui occupent des chercheurs possédant au minimum une maîtrise ou un doctorat dans un domaine précis peuvent déduire 80 % du précompte professionnel. La loi portant réforme de l’impôt des sociétés élargit ce régime avantageux aux bacheliers professionnels et académiques. Cela se fera en deux étapes.

Le cadre de la prime bénéficiaire est fixé

[approuvé] La loi-programme précise les détails définitifs concernant la procédure d’introduction d’une prime bénéficiaire. D’après les exemples chiffrés, ce nouvel instrument pour récompenser les travailleurs est moins fastidieux à mettre en place que le bonus salarial.

La cotisation Wijninckx doublée à 3 %

[approuvé] Depuis le 1er janvier 2018, la cotisation Wijninckx est passée de 1,5 à 3 %. Il s’agit de la cotisation ONSS que doivent payer les employeurs, par bénéficiaire concerné, s’ils versent annuellement plus de 30 000 euros de primes ou de cotisations versées pour la constitution d’une pension complémentaire (deuxième pilier).

Nos partenaires