Respect de la vie privée

Prudence avant de transmettre les données demandées

Attention si l'on vous demande des renseignements concernant un travailleur, par exemple pour préparer une saisie ou une cession de sa rémunération. Sachez que cela ne repose plus sur aucun fondement légal depuis l'entrée en application du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD). Le travailleur pourrait se retourner contre vous.

La vidéosurveillance contre les vols au travail

Le nombre de caméras de surveillance sur le lieu de travail déclarées au cours de l'année dernière a une fois de plus augmenté. D'après le SNI, ce serait avant tout pour lutter contre les vols commis par le personnel. Un collaborateur malhonnête frappera plus souvent et causera davantage de tort à son employeur qu'un tiers.

Attention aux règles pour la Coupe du monde

Vous pouvez interdire à vos collaborateurs de regarder la Coupe du monde de football sur internet pendant leur temps de travail. Vous pouvez également bloquer certains sites web. Mais tâchez absolument de pouvoir établir que vous les en avez clairement informés.

4 malentendus tenaces à propos du RGPD

Vous pensez que la législation européenne sur les données à caractère personnel ne vous concerne pas ? Qu'il vous suffit d'adapter les documents de votre entreprise ? Que vous pouvez conserver indéfiniment des données à caractère personnel et que les e-mails échappent à cette règlementation ? Vous faites erreur.

La moitié des services RH pas prêts pour le RGPD

Le RGPD ? La moitié des services RH ne sont pas au fait. À peine 2 % sont prêts pour la nouvelle directive européenne sur la protection des données confidentielles. Et dans le meilleur des cas, ils seront la moitié environ à être en règle au moment de son entrée en vigueur, dans trois mois. C’est ce que révèle un sondage effectué par Acerta auprès de 155 responsables RH.

Impact du RGPD sur le suivi des activités en ligne

La surveillance des faits et gestes numériques de votre personnel implique une mise en balance délicate de différents principes. La CCT n° 81 régissait déjà le respect de la vie privée. Le nouveau règlement européen relatif à la protection des données à caractère personnel entrera bientôt en vigueur. Quel en sera l’impact sur le suivi de l’activité en ligne de vos travailleurs ?

Schéma pour contrôle par GPS et géolocalisation

Securex publie un schéma pour vous aider à mettre en place et gérer un système de localisation par GPS ou de géolocalisation, qui vous permet entre autres de voir si un collaborateur respecte son temps de travail sur la route. Le schéma tient compte du RGPD, le règlement européen sur la protection de la vie privée qui entrera bientôt en vigueur.

Recrutements en vue suite à la directive vie privée

Le compte à rebours a commencé avant l’entrée en vigueur de la nouvelle règlementation européenne en matière de protection des données à caractère personnel. Pour sa mise en œuvre, 2 entreprises sur 3 prévoient d’offrir une place fixe à de nouveaux profils. Elles sont 60 % à également envisager du renfort temporaire. Voilà ce qui ressort d’un sondage de Robert Half.

Un motif grave justifié par une fouille du laptop ?

Un travailleur était soupçonné d’activités concurrentielles. En présence d’un huissier, l’employeur a analysé le laptop mis à la disposition de l’intéressé. Un licenciement pour motif grave s’est ensuivi. Mais les fichiers et mails constituaient-ils une preuve obtenue de manière irrégulière ? La réponse de la Cour du travail est nuancée. Analyse de Securex.

Une application dédiée au respect de la vie privée

WoltersKluwer a mis en ligne un outil qui vous situe, sur la base de 12 questions, en matière de protection de la vie privée de vos travailleurs. L’application permet également de voir si, dans un cas concret (tel un licenciement), il y a violation de la vie privée et la sanction que vous risquez.

Nos partenaires