Prévention

Cash for car, e-bikes et autres nouveautés

[approuvé] Ce n’est pas courant, mais ces derniers jours, une série de nouveautés qui ont fait couler beaucoup d’encre ont été votées ou sont entrées en vigueur.

Ne négligez pas les addicts au travail

Les « assidus au travail » (12 % des travailleurs) constituent un atout pour votre entreprise. En revanche, ceux qui y sont « accro » (17 % !) travaillent moins bien, mettent leur santé en péril (risque de burn-out) et envisagent de changer d’employeur. Une étude intéressante de Securex vous aide à distinguer le travailleur assidu de l’accro au travail.

Ne pas envoyer le rapport annuel du SIPPT

Le rapport annuel 2017 de votre service interne de prévention doit être prêt pour la fin mars. Les formulaires sont fournis par le SPF Emploi. Mais attendez avant de l’envoyer à la Direction du Contrôle du bien-être au travail : Securex s’est laissé dire qu’un arrêté royal allait peut-être supprimer cette obligation. Vous devrez toutefois pouvoir présenter le rapport annuel.

Vie privée/professionnelle: impact sur l'employeur

Sur 100 travailleurs qui ont trouvé un équilibre entre leur travail et leur vie privée, 72 se disent motivés et impliqués dans leur travail. Sur 100 qui ne sont pas satisfaits de cet équilibre, en revanche, seuls 19 se disent motivés et impliqués. Seuls 42 % de la population active belge déclare avoir trouvé un bon équilibre, d’après une nouvelle étude.

1 sur 3 victime de comportement inapproprié

Le comportement sexuel inacceptable reste relativement rare au travail. En revanche, les agressions verbales et physiques sont courantes. Comme le harcèlement et la discrimination. C’est ce que révèle un sondage réalisé par Mensura auprès de 10 000 travailleurs.

Le personnel d’entretien plus fragile des poumons

Il semblerait que le nettoyage augmente le risque de décès prématuré des suites de maladies pulmonaires. Les chercheurs de la VUB l’ont constaté après analyse de 200 000 décès. L’explication réside très probablement dans l’exposition quotidienne aux produits d’entretien. Notez que la surmortalité serait plus élevée chez les aides-ménagères que dans le secteur industriel.

Manque de sommeil et alcool: même effet au volant

Les personnes qui manquent d’une à deux heures de sommeil courent presque deux fois plus de risques d'avoir un accident de voiture dans les 24 heures que quelqu'un qui a eu une nuit de repos suffisante. C’est le même effet que 0,5 pour mille d'alcool dans le sang. Après une nuit de quatre à cinq heures, le risque d'accident est même quatre fois plus important.

Condamné pour défaut de formation et de prévention

Pour avoir trop peu investi dans la formation et la prévention, l’Opéra de Flandre a été condamné pour homicide involontaire à verser 55 000 euros d’amende. L’employeur a été jugé responsable du décès d’un technicien de scène qui avait été écrasé par la chute d’un élément du décor.

Contester la 'contribution pour risque aggravé'

Le Moniteur belge vient de publier la procédure de réclamation que peut suivre une entreprise si le Fonds des accidents du travail lui impose un contribution pour 'risque aggravé d’accidents du travail'. Cette contribution peut aller de 3.000 à 15.000 euros par an.

Nos partenaires