ONSS

Départ à la retraite : cadeau de 1 000 euros exonéré

[définitif] Les valeurs maximales des cadeaux que vous pouvez offrir à vos travailleurs lors de certaines occasions ont été augmentées avec effet rétroactif au 1er janvier 2017. En cas de départ à la retraite, par exemple, le montant maximum est désormais fixé à 1 000 euros. La prime syndicale octroyée dans certains secteurs passe, quant à elle, à 145 euros.

Forfaits missions de service à l’étranger

[définitif] Le nouveau tableau des forfaits journaliers par pays, octroyés pour des missions de service de courte durée à l’étranger, a été publié au Moniteur. Ces montants sont applicables depuis le 6 juillet 2018. Soulignons que le forfait applicable est réduit si le travailleur bénéficie également de titres-repas pour les jours concernés.

Rémunération d'appoint non taxée dès le 15 juillet

[définitif] À partir du 15 juillet 2018, les salariés qui prestent au moins à 4/5e, les indépendants à titre principal et les pensionnés peuvent gagner, en complément de leur revenu, un montant exonéré d’impôt et de cotisations sociales qui ne peut excéder 500 euros (entre-temps indexé à 510 euros), dans le cadre d’un travail associatif et de services de citoyen à citoyen.

Nombreuses nouveautés pour les employeurs bruxellois

Depuis le début de cette semaine, de nouvelles règles s’appliquent en Région bruxelloise pour la réduction groupe-cible travailleurs âgés. Le bonus de stage et de démarrage, et la réduction pour les tuteurs disparaissent ; des primes sont introduites pour la formation en alternance, et les demandes de remboursement en matière de congé éducation doivent être introduites plus tôt.

Hausse de l'indemnité kilométrique au 1er juillet

[UPDATE] De sources unanimes, le plafond de l'indemnité forfaitaire admise pour les déplacements de service effectués avec une voiture, une motocyclette ou un cyclomoteur privé, augmenterait le 1er juillet 2018 de 0,3460 à 0,3573 euro le kilomètre. La confirmation officielle a été publiée au Moniteur belge du 27 juin.

Les règles en matière de jobs d'étudiants

Le nouveau Guide étudiant de Partena Professional reprend une check-list et un modèle de contrat. Il explique également comment rémunérer un étudiant et aborde les délais de préavis en cas de rupture de contrat et les règles applicables en matière de cotisations sociales et de précompte professionnel. À télécharger gratuitement.

Break@Work indique le montant de l'allocation

Outre le nombre de mois et de jours disponibles dans le cadre d'un crédit-temps, d'une interruption de carrière ou d'un congé thématique, les travailleurs peuvent à présent consulter dans Break@Work le montant de leur allocation. L'outil mis au point par l'Onem a été consulté 150 000 fois par 60 000 personnes, en moins de 5 mois.

Faux départ pour les starterjobs

Il était prévu que vous puissiez engager, à partir du 1er juillet, des jeunes peu qualifiés et sans expérience professionnelle dans le cadre du nouveau régime plus avantageux des starter jobs. La patience est toutefois de mise. L'arrêté d'exécution indispensable se fait toujours attendre. Le calcul du supplément forfaitaire net s'avère beaucoup plus compliqué que l'on ne s'y attendait.

Les cadeaux pourront coûter un peu plus cher

Lors de certaines occasions, vous pouvez offrir à vos travailleurs des cadeaux exonérés de cotisations ONSS. Leur montant maximal va probablement être augmenté, avec effet rétroactif au 1er janvier 2017. La prime syndicale exonérée passera, quant à elle, de 135 à 145 euros.

Sans doute payez-vous trop de cotisations sociales

Près de 4 % des travailleurs donnent droit à une réduction ONSS qui n'est pas demandée. Or, elle peut facilement atteindre des milliers d'euros. Heureusement, ces montants peuvent être récupérés, et le plus beau de l'histoire, c'est que l'ONSS met même un outil à votre disposition pour vous y aider.

Nos partenaires