Marché du travail et économie

6% des employeurs comptent engager

Le Baromètre Manpower des perspectives d'emploi reste dans le vert. De juillet à septembre, les emplois devraient principalement se créer dans l'agriculture et la pêche, les secteurs de l’électricité, gaz et eau, et les services financiers. Les employeurs bruxellois et flamands sont plus optimististes que les wallons. Ce sont principalement les grandes PME qui grandissent.

Les files coûtent des emplois à Bruxelles

Les investisseurs étrangers évitent Bruxelles, notamment à cause des embouteillages. Une étude d'EY le confirme. De quoi relativiser le discours officiel satisfait sur la création d'emploi en Région bruxelloise. On avait récemment annoncé une création nette d'emploi de 0,1 %. Pour tout nouvel emploi, un autre part en Flandre ou ailleurs.

L'analyse des données pas évidente pour les équipes RH

À l'ère de l'analyse des données, les patrons savent à quel point les données RH cachent des informations précieuses et comptent sur leurs équipes de payroll et RH pour éclairer leurs décisions stratégiques. Hélas, en Belgique, 42 % d’entre elles trouvent « difficile », voire « très difficile » de fournir ces données.

Employer des freelances? "Ayez une stratégie!"

97 % des entreprises belges recourent aux freelances. Mais 68 % ne le font qu'en cas d'urgence. À terme, cette absence de stratégie formelle pourrait se retourner contre elles, soutient Jan Laurijssen de SD Worx. « La politique du personnel doit tenir compte de l'évolution de la population active ». Les RH ont du grain à moudre.

L'intérim rend de plus en plus de groupes actifs

Federgon publie une étude intéressante concernant le secteur intérimaire. Il en ressort (une fois de plus) que le travail intérimaire constitue un tremplin à l'emploi pour des dizaines de milliers de personnes. Cette formule permet en outre à de nombeuses catégories de personnes d'intégrer (voire réintégrer) le circuit du travail.

Guerre des talents: 19% recrutés à l'étranger

Plus de 70 % des employeurs souffrent de la pénurie sur le marché de l’emploi. Ils tâchent d’y remédier par des formations, par plus de flexibilité en termes de recrutement et d’organisation du travail, par des incitants salariaux et grâce à l’aide externe. Et 19 % recrutent à l’étranger. Voilà ce qu’a constaté Acerta lors d’une enquête.

Augmentation record de l'emploi dans les PME

Depuis 2008, l'emploi dans les PME belges n'a jamais progressé aussi rapidement que durant le premier trimestre de cette année. C'est une étude de SD Worx qui le constate. La tendance est positive partout, mais la plus forte à Bruxelles, en Flandre occidentale et dans le Brabant flamand.

Record sur le marché de l’emploi bruxellois

Un peu moins de 16 % de chômeurs en Région bruxelloise ? Cela reste beaucoup trop, mais c’est le taux le plus bas depuis 25 ans. Ce chiffre est en baisse depuis 42 mois. Autre bonne nouvelle : la Région de Bruxelles-Capitale n’a jamais enregistré autant de travailleurs qu’aujourd’hui. Ils sont 726 000.

Un vocabulaire de base du néerlandais peut suffire

7 % des chercheurs d’emploi bruxellois ont une bonne connaissance du néerlandais. Or la moitié des offres d’emploi exigent des connaissances linguistiques. Il y a là évidemment un problème pour les entreprises. Actiris tente d'y remédier en proposant des cours de néerlandais axés sur un vocabulaire restreint, utile dans le secteur concerné.

Les communes sont les employeurs les plus attractifs

Le secteur d'emploi belge qui attire le plus n'est pas le secteur pharmaceutique, mais... votre administration communale. C'est la première fois que les pouvoirs locaux participent au Randstad Award et ils se classent directement en tête. Leurs atouts : sécurité d'emploi, bon équilibre vie privée/travail et un bon score en termes d'impact sur l'environnement et la société.

Nos partenaires