Index

Indexation de 1,67% des salaires des employés

L'inflation va augmenter dans les mois à venir. Conséquence : les employés de la CP 200 toucheront sans doute 1,67 % de plus à partir du 1er janvier 2019. Le Bureau fédéral du Plan s'attend à un dépassement de l'indice pivot en octobre. Cela rejaillira sur le RMMMG et tous les montants qui en découlent.

Indexation de 1,87 % pour les employés en 2018

D’après des estimations de SD Worx, les employés de la commission paritaire no 200 verront leur salaire brut augmenter de quelque 1,87 % au 1er janvier 2018. C’est ce qu’annonce Trends Tendance. Le pourcentage définitif d’indexation ne pourra être calculé qu’après publication des chiffres d’inflation de novembre et décembre.

Salaires réels toujours plus bas qu’avant la crise

Chacune des sept dernières années, nos salaires réels sont restés inférieurs à ce qu’ils étaient avant la crise de 2009. Du moins si l’on s’en tient aux définitions et aux règles européennes, et non belges. 2016 s’est terminé à 2,6 pour cent sous le niveau de 2009. Alors que les prix à la consommation ont augmenté.

Pouvoir d’achat bientôt augmenté pour les employés

Le 1er octobre, les employés de la CP n°200 auront droit à une augmentation salariale de 1,1 %. Pour les salaires au-delà du barème, cette augmentation de 1,1 % du pouvoir d’achat peut être convertie en un avantage équivalent, tels des écochèques, des chèques-repas, une assurance de groupe ou un plan cafétéria.

Indexation d'une série de montants

Les dépassements de l'indice-pivot sont devenus rares. Tel a toutefois été le cas ce mois-ci. Il s'en est suivi une cascade d'indexations. Nous en avons épinglé quelques-unes : les indemnités complémentaires de prépension et pseudo-prépension, les indemnités forfaitaires octroyées pour des missions en Belgique et le bonus à l'emploi.

Hausse probable des salaires de 4 % en 2 ans

Outre les indexations qui s’élèveront sans doute à 2,9 %, les salaires ne pourront augmenter d’ici la fin de 2018 de plus de 1,1 %, soit au total 4 %. Les coûts salariaux augmenteront de ce fait moins que dans les pays voisins. Dans les entreprises en difficultés, l’âge minimum de la prépension restera fixé à 56 ans en 2017.

Hausse de 2 % de diverses indemnités

Le dépassement de l’indice pivot entraîne une augmentation de 2 % du RMMMG (revenu minimum mensuel moyen garanti) et de tous les montants qui en découlent. Il s’agit entre autres de l’indemnité d’apprentissage industriel, de l’indemnité de stage en cas de convention d’immersion professionnelle et de l’indemnité dans le cadre de la convention d’insertion socioprofessionnelle.

Salaires en hausse dès mai dans 21 secteurs

Vous devrez probablement revoir votre budget des salaires pour 2016, étant donné que le blocage de l'indexation sera levé officiellement plus vite que prévu. Déjà ce mois-ci, les salaires vont augmenter dans 8 secteurs où le mois de mai est le moment fixe de l'indexation et dans 13 commissions paritaires où l'indice-pivot est atteint. Acerta en publie la liste.

L'inflation élevée met fin au saut d’index

Il se peut que vous deviez dès le mois de mai revenir aux règles normales d'indexation de votre secteur. La fin du saut d'index est en effet plus que probable. C'est la conséquence d'une hausse de l’inflation suscitée en grande partie par le gouvernement lui-même, suite à l’augmentation du prix de l'électricité. L'indice pivot sera lui aussi dépassé plus tôt que prévu.

Des hausses de salaire malgré le saut d'index

En dépit du saut d'index, les salaires évoluent d’une manière ou l’autre dans tous les secteurs à partir du 1er janvier. En cause, la conjonction complexe des CCT et des (nouvelles) lois. Ainsi, les employés de la CP 200 toucheront 0,43 % de plus.

Nos partenaires