Guerre des talents

Dédaigner les candidats nuit à votre image

Une réponse malpolie ou l’absence de réponse à leur candidature pousse la moitié des demandeurs d’emploi à ne plus jamais vouloir avoir affaire avec l’entreprise en question, même comme client. C’est ce que révèle un sondage en ligne réalisé par Vacature.com et l’UGent. « Les employeurs concernés se causent énormément de tort. »

Le marché flamand du travail pas au bout du tunnel

La pénurie sur le marché flamand du travail pourrait encore durer une décennie, annonce Steunpunt Werk (KU Leuven). Quelque 800 000 travailleurs de 50 ans et plus voient approcher leur pension, mais la relève n’est pas assurée. Les jeunes commencent souvent plus tard à travailler. Et dans les catégories intermédiaires, le taux d’activité atteint déjà 85 %.

Talent Acquisition Manager, métier RH en vogue

Pour dénicher les profils très rares, les entreprises en pleine croissance font de plus en plus souvent appel à un-e Talent Acquisition Manager. Au lieu du recrutement classique, il/elle opère plutôt comme chasseur de têtes. Pour attirer les perles rares, le/la TAM contribue souvent à créer une culture d’entreprise plus séduisante.

La 'guerre des étudiants' a commencé

La recherche d’étudiants jobistes pour les grandes vacances bat son plein, signale Tempo-Team. L’explication ? Face à la difficulté de pourvoir les postes vacants, quatre employeurs sur dix font appel aux étudiants et aux stagiaires. C’est aussi un bon moyen pour déceler de jeunes talents.

La hiérarchie sous-estime l’impact d’un cancer

Le retour au travail n’est pas évident pour les anciens malades du cancer, comme le montre une étude néerlandaise. La compréhension et le soutien font rapidement place à des attentes aussi élevées que vis-à-vis des autres travailleurs. Or, leur organisme n’arrive pas à suivre, tant il a été mis à mal par la maladie et le traitement.

Voitures de société en hausse parmi les employés

En Belgique, 19,5 % des employés disposent actuellement d’une voiture de société. Cela représente une augmentation de 10,3 % par rapport à 2016. C’est-ce que révèle le troisième baromètre de mobilité d’Acerta, qui met encore en évidence d’autres tendances intéressantes.

Fortes augmentations salariales en vue

La guerre des talents fait rage. Une enquête de Robert Half révèle que 93 % des entreprises belges prévoient des augmentations salariales substantielles d’en moyenne 12,7 % pour l’année à venir. La raison première : elles craignent qu’une bonne partie de leur personnel actuel ne cherche un autre emploi mieux rémunéré.

Congés payés étendus chez un géant technologique

Dès aujourd’hui, Microsoft Belgique offre à son personnel des congés payés supplémentaires. Le congé de maternité passe de 15 à 20 semaines et le congé de paternité de 10 jours à 6 semaines. Les parents qui adoptent un enfant avant ses 16 ans reçoivent 6 semaines de congés payés.

Présélection robotisée des candidats

Au-delà du coup de pub, il donne un aperçu des méthodes de recrutement de demain : sur le stand Volvo du Salon de l’Auto, un robot parlant effectue une première sélection des candidats à l’emploi. Le constructeur automobile annonce vouloir engager plusieurs centaines de personnes dans notre pays et profite du Salon pour trouver les profils adéquats.

Nos partenaires