Etudiants jobistes

La 'guerre des étudiants' a commencé

La recherche d’étudiants jobistes pour les grandes vacances bat son plein, signale Tempo-Team. L’explication ? Face à la difficulté de pourvoir les postes vacants, quatre employeurs sur dix font appel aux étudiants et aux stagiaires. C’est aussi un bon moyen pour déceler de jeunes talents.

Heures sup’ pour un jobiste de moins de 18 ans ?

L’an dernier, 56 000 employeurs ont fait appel à plus d’un demi-million d’étudiants jobistes. Des règles spécifiques s’appliquent dans leur cas. Securex dresse une check-list et rappelle que, pour les étudiants de moins de 18 ans qui ne sont plus soumis à l’obligation scolaire à temps plein, des règles spécifiques limitent le temps de travail ainsi que les pauses et temps de repos.

Procédure simplifiée pour les étudiants non belges

Durant les vacances scolaires, vous pouvez engager trois catégories d'étudiants étrangers sans que ne soit obligatoire la détention d'une autorisation d'occupation ou d'un permis de travail. Securex vous guide et vous recommande de vérifier, dans chaque cas de figure, s'il est satisfait aux conditions nécessaires à cette dispense de formalités.

Modèle de contrat étudiant disponible gratuitement

Comme vous le savez, un contrat d’occupation d’étudiant doit répondre à des critères précis. Securex vous facilite la tâche en proposant un modèle de contrat à télécharger gratuitement. Les principes généraux sont expliqués dans un vade-mecum en ligne.

Jobs de vacances pas uniquement pour la famille

Si vous n’attribuez les jobs de vacances au sein de votre entreprise qu’aux enfants ou autres proches du personnel, vous enfreignez la Loi antidiscrimination. Tel est l’avis d’Unia. Une solution : ne leur réserver qu’un pourcentage limité de jobs. Le critère de la proportionnalité sera ainsi respecté.

ONSS réduite, pas pour tous les étudiants

Le contrat d’occupation d’étudiant donne droit à des cotisations sociales réduites. Mais qui considère-t-on comme un étudiant, en l’occurrence ? La réponse est moins évidente qu'on ne le pense. Les étudiants qui effectuent un stage non rémunéré dans le cadre de leurs études n’entrent pas en ligne de compte, par exemple.

Mettez la Dimona à jour pour vos étudiants

Si votre étudiant preste plus d’heures que prévu, ne tardez pas pour mettre votre Dimona à jour. Sinon vous risquez qu’un autre employeur réserve ces heures, qui ne seront donc plus disponibles pour vous. Vous payerez dans ce cas les cotisations sociales normales sur les heures supplémentaires. Vous pouvez adapter la Dimona tant que vous n’avez pas rentré la déclaration trimestrielle DmfA.

Anticipez la Dimona pour vos étudiants

Quatre conditions strictes doivent être remplies afin de bénéficier de cotisations sociales réduites pour l’occupation d’un étudiant. À l’approche de l’été, Securex fait le point. N’oubliez surtout pas d’effectuer la déclaration Dimona bien à temps, pour réserver les heures de travail de l’étudiant.

Commencez à réserver vos jobistes

Depuis le 1er décembre, vous pouvez réserver des prestations 'étudiant' pour 2017 via le service en ligne Dimona de l'ONSS. Attention, la règlementation est devenue plus stricte. Le statut avantageux est, entre autres, lié à une dimona enregistrée à temps. Partena Professional dresse un récapitulatif bien opportun.

54 000 employeurs ont occupé des étudiants

Le travail des étudiants connaît un succès croissant. L’année dernière, le nombre d’étudiants qui ont travaillé a augmenté de 4 %, pour atteindre près de 478 700. Près de 54 000 employeurs ont signé des contrats de travail pour un total de 400 000 emplois ; les agences d’intérim ont encore pourvu, de leur côté, quelque 267 000 postes.

Nos partenaires