Etude RH

« L’IA et la Big Data : boule de cristal des RH »

Un nombre croissant de données sont disponibles à propos des collaborateurs et des candidats - pensez à leur activité sur les médias sociaux. La Big Data et l’intelligence artificielle permettent aux RH d’utiliser ces données pour prédire les performances et les comportements individuels et se montrer proactives. Le site français d’actualités L’ADN se projette dans l’avenir.

Premier souhait : s'inquiéter moins du travail

Moins se faire de soucis pour le travail, respecter les heures de travail et libérer du temps pour la famille demeurent les bonnes résolutions les plus populaires des travailleurs pour 2018, affirme Tempo-Team. Des résolutions qui sont clairement nécessaires. Un travailleur sur deux se fait du mouron pour son travail et 4 sur 10 disent ne pas en dormir la nuit.

Des exigences comparables envers la hiérarchie

Malgré les burn-outs qui sévissent, les défis au travail motivent les collaborateurs... à condition que leur supérieur reçoive des objectifs aussi élevés. Le contraire nuit à la satisfaction du personnel et fait perdre à la hiérarchie son rôle de modèle. Voilà ce que révèle une nouvelle enquête de l’UGent.

Les PME n’anticipent pas de tsunami numérique

La plupart des dirigeants de petites et moyennes entreprises sous-estiment l’importance du progrès technologique en évolution rapide pour faire croître leurs activités, révèle une enquête de SD Worx. Ils y voient surtout une utilité pour réduire les charges salariales. Leur première préoccupation consiste à trouver les (bons) collaborateurs qui contribueront à la croissance.

Les collègues distraient plus que le bruit

De nouvelles études révèlent, assez étonnamment, que nous nous concentrons mieux dans le brouhaha d’un coffee shop que dans le silence complet. En quoi est-ce si difficile de travailler dans un bureau paysager ? Ce serait dû non pas au bruit, mais à la distraction. Lorsque des collègues discutent, nous avons inconsciemment tendance à tendre l’oreille.

Les RH face aux nouvelles formes d’emploi

Les entreprises font de plus en plus appel aux consultants externes, freelances et autres contractants. Une évolution qui impacte immanquablement le service des ressources humaines. Alors que les RH sont souvent tenues à l’écart. Securex publie un Focus Report approfondi et très instructif qui analyse ces formes atypiques de travail et montre comment les RH peuvent y faire face.

La Belgique plus attirante que l’Allemagne!

Les employeurs trouvent la Belgique plus attirante que l’Allemagne et la France. Nous brillons, entre autres, par notre maîtrise des langues et par les régimes de travail flexibles. Mais d’autres pays chers, comme les Pays-Bas et le Danemark, se classent mieux dans le premier Total Workforce Index de ManpowerGroup.

Le personnel croit peu en ce que vous affirmez

Il y a une sérieuse marge entre ce que les employeurs affirment à leur sujet, en Belgique, et ce que leurs propres collaborateurs en pensent. Il est temps de développer une ‘employer brand’ plus authentique, estime Weber Shandwick. Cela facilitera le recrutement et améliorera la rétention, l’engagement des travailleurs et leur productivité.

Co-sourcing, pour une carrière plus longue

Le co-sourcing, ou détachement contre paiement, peut constituer un élément de votre politique envers les quinquagénaires. Une étude de l’Antwerp Management School le confirme. Votre travailleur expérimenté le vit comme un défi, ce qui réduit le risque de bore-out et d’absentéisme, et il permettra peut-être l’avancement de plus jeunes dans votre entreprise.

Prouvé : le smartphone détourne l'esprit

La personne qui n’emporte pas son smartphone au travail apprend plus facilement, a un raisonnement plus logique, une pensée plus abstraite, résout mieux les problèmes et se montre plus créative. La seule proximité de l’appareil distrait et diminue l’intelligence. C’est ce que concluent des scientifiques après plusieurs études sérieuses.

Nos partenaires