Avantages extralégaux

Quasiment personne n’échangera sa voiture

L’allocation de mobilité (‘cash for car’) n’aura qu’un effet limité. La préférence va au budget mobilité, qui offrira davantage de possibilités aux employeurs et aux travailleurs. On le connaît encore mal, mais il n’intéresserait que les navetteurs qui ne disposent pas de voiture de société. La majorité des navetteurs qui en ont une ne changeraient pas leurs habitudes.

Le cadre de la prime bénéficiaire est fixé

[approuvé] La loi-programme précise les détails définitifs concernant la procédure d’introduction d’une prime bénéficiaire. D’après les exemples chiffrés, ce nouvel instrument pour récompenser les travailleurs est moins fastidieux à mettre en place que le bonus salarial.

La cotisation Wijninckx doublée à 3 %

[approuvé] Depuis le 1er janvier 2018, la cotisation Wijninckx est passée de 1,5 à 3 %. Il s’agit de la cotisation ONSS que doivent payer les employeurs, par bénéficiaire concerné, s’ils versent annuellement plus de 30 000 euros de primes ou de cotisations versées pour la constitution d’une pension complémentaire (deuxième pilier).

Congés payés étendus chez un géant technologique

Dès aujourd’hui, Microsoft Belgique offre à son personnel des congés payés supplémentaires. Le congé de maternité passe de 15 à 20 semaines et le congé de paternité de 10 jours à 6 semaines. Les parents qui adoptent un enfant avant ses 16 ans reçoivent 6 semaines de congés payés.

Mémento de tous les montants pour 2018

Avec la nouvelle année, des dizaines de montants sociaux et fiscaux ont été actualisés. Vous en trouverez un récapitulatif dans la nouvelle version de la socioliste et de la fiscoliste de Securex, à télécharger gratuitement. La première est également proposée en un fichier Excel modifiable, qui permet d’effectuer des simulations.

La voiture de société diesel à nouveau plus chère

Les choses bougent en matière de voitures de société. En cas d’utilisation privée d’une voiture diesel, l’avantage imposable va augmenter en 2018, ce qui ne sera pas le cas pour les autres. Il est mis fin au tour de passe-passe fiscal lié au plug-in hybrides aux batteries trop faibles.

Recul du bonus lié aux résultats

Le bonus non récurrent lié aux résultats perd du terrain, sans doute à cause de sa complexité, constate Acerta. Le bonus salarial « classique » gagne, lui, en popularité car il est plus flexible, même s’il semble moins avantageux sur le plan fiscal. Le warrant connaît la plus grosse augmentation (+ 44 %).

Rappel sur la régularisation des titres-repas

Vous êtes tenu, sous peine de sanctions, de délivrer le nombre de titres-repas correspondant aux prestations réelles du travailleur. Mais ce nombre peut différer de ce qui était prévu, auquel cas une régularisation s’impose. Elle doit être effectuée dans un délai imparti. Securex rappelle les règles.

Succès du programme ‘maux de dos’ de Fedris

Le programme gratuit de prévention de Fedris vise les travailleurs souffrant de lombalgies à cause de leur travail et qui sont en incapacité de travail depuis plusieurs semaines. Lancé il y a 10 ans, ce programme comprend entre autres de la kinésithérapie et une intervention pour l’employeur. Il remporte un tel succès que la ministre De Block veut l’étendre.

Bonus salarial : les montants 2018 sont connus

Le bonus salarial maximal que vous pourrez accorder en 2018 sans que le travailleur soit imposé est fixé à 2 880 euros. Jusqu’à ce montant, le net équivaut donc au brut. Le régime avantageux en matière de cotisations sociales s’appliquera jusqu’à un plafond de 3 313 euros (3 255 euros en 2017).

Nos partenaires