Absentéisme

Triangle d’activité physique contre la sédentarité

La sédentarité nuit à la santé. Mais comment y remédier ? En adoptant le « triangle d’activité physique ». Organiser les réunions debout, emprunter l’escalier plutôt que l’ascenseur... voilà un bon début. Mais pensez également à descendre du bus un arrêt plus tôt ou à aller travailler à vélo. Mieux encore, pratiquez au moins 30 minutes de sport par semaine !

Malade de longue durée: motiver le licenciement

Lorsque vous vous voyez contraints de mettre fin au contrat d’un collaborateur malade de longue durée, mieux vaut présenter des motifs solides. Securex fait le point sur le sujet, en s’appuyant sur la jurisprudence la plus récente.

Le pic d’absentéisme inquiète les entreprises

Un employeur sur 5 craint que l’absentéisme fasse du tort à son entreprise, d’après un sondage réalisé par Tempo-Team. L’absentéisme constitue un souci majeur dans bon nombre d’entreprises, surtout en hiver, où les absences pour maladie se multiplient.

Le fisc restreint la notion de périphérique

Dès janvier 2018, un smartphone ou un appareil photo numérique ne sera plus considéré comme un périphérique dans le cadre d’un plan PC privé. Le fisc appliquera une liste plus restrictive de périphériques. Pour l’instant, l’exonération se limite à une intervention de 860 euros de l’employeur, pour les travailleurs qui n’ont pas gagné plus de 33 280 euros en 2017.

Remplacement d’un travailleur en incapacité

Après le Nouvel An, vous pourrez engager quelqu’un dans le cadre d’un contrat de remplacement pour lui faire prester – de manière flexible – les heures de travail non prestées par le travailleur en incapacité de travail qui a repris partiellement le travail. C’est l’objet d’un projet de loi sur lequel la Chambre devrait se prononcer prochainement.

Réintégration : et si la mutuelle ne paye plus ?

En termes de revenus, la situation de vos malades de longue durée est peu enviable. Certains perdent même leurs indemnités de maladie alors qu’ils ne sont pas aptes à reprendre le travail convenu. Heureusement, si de nouvelles conditions sont remplies, ils peuvent bénéficier d’allocations de chômage pour cas de force majeure médicale. Partena Professional donne des précisions.

Salaire garanti et reprise temporaire : quid ?

Il peut arriver qu’après la reprise temporaire d’un travail adapté ou d’un autre travail après une période d’incapacité, un collaborateur retombe en incapacité totale de travail. Dans ce cas, vous n’avez pas à payer de salaire garanti. Même s’il vous en restait un solde impayé. Trois conditions doivent cependant être réunies. Explications de Securex.

Pic de burn-out — que peut faire l’employeur ?

Le nombre d’employés en surmenage explose, à en croire une nouvelle étude de Securex. Heidi Verlinden, responsable de l’étude, résume ce que l’employeur peut y faire : diminuer la charge de travail et renforcer l’autonomie, le sentiment d’appartenance et l’épanouissement des travailleurs. Les pouvoirs publics ont un rôle à jouer, mais le travailleur doit également se prendre en charge.

Outils gratuits pour mieux évaluer l’absentéisme

Pour Mensura, de nombreux employeurs seraient dans l’incapacité de réduire l’absentéisme. Plus de la moitié d’entre eux n’ont aucune idée de leur pourcentage d’absentéisme, la plupart n’ont conclu aucun accord en la matière et n’offrent aucune possibilité d’effectuer un travail adapté. Le spécialiste de la prévention a mis en ligne des outils gratuits ainsi qu’un livre blanc.

Allocation de l’ONEM durant une réintégration

Un travailleur jugé apte au travail au sens de l’assurance maladie peut dorénavant bénéficier malgré tout d’une allocation de chômage temporaire pour raisons médicales s’il est temporairement inapte à exécuter le travail convenu et qu’un trajet de réintégration est en cours. Le travailleur en question doit être âgé de moins de 65 ans.

Nos partenaires